Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

2020-01-31T08:23:29+01:00

Dieu est-il misogyne ?

Publié par sulamite -

2020-01-31T08:16:09+01:00

rêve

Publié par sulamite -

 

 

 

Je

rêve d’Eglises

où les dons de chacune,

chacun sont accueillis, où les

charismes, les talents accordés par Dieu

soient tous valorisés, en particulier ceux qu’il a

donnés aux femmes… pour que l’Eglise ne

soit plus un corps hémiplégique se

servant seulement de la moitié

(masculine) de son

organisme !

V Duval

poujol

 

 

 

 

rêve

 

Que

nous osions

les heurts, et ils sont

nombreux, car je rêve que

nous sachions les transformer

en bon-heurts.

V Duval

poujol

 

2020-01-30T08:30:29+01:00

Comment Reconnaître un Prophète ? [La Philosophie de Jésus #03]

Publié par sulamite -

2020-01-29T07:35:46+01:00

La religion est-elle logique ? [La Philosophie de Jésus #02]

Publié par sulamite -

2020-01-28T08:07:52+01:00

Faut-il croire sans preuve ? [La Philosophie de Jésus #01]

Publié par sulamite -

2020-01-27T10:02:14+01:00

LA LOUANGE, EXPÉRIENCE

Publié par sulamite -

 

Chez

les juifs, la

chair "c'est moi dans

tout ce que je suis, corps,

âme, esprit". Le corps, c'est ce qui

permet d'entrer en relation avec l'autre,

l'âme, d'entrer en relation avec soi-même,

l'esprit, d'entrer relation avec Dieu. La chair,

c'est tout cela, c'est "les tripes",

pour reprendre l'expression

"Être pris aux tripes".

Dans

LA LOUANGE, EXPÉRIENCE

 

notre

Occident

ont est très cérébral,

observe le P. Dumont, "mais

ça n'est pas le tout de la vie".

Pour entrer dans la louange il faut avoir

fait une expérience de salut."

"La Bible de ce point de

vue-là nous ramène

toujours à cette

chair."

​​​​​​​

2020-01-27T09:24:37+01:00

3 questions à Michel Langlois : la religion a-t-elle encore un avenir ?

Publié par sulamite -

 

ça

dépend....

religion désincarnée?

ou vécue 

...

2020-01-26T08:52:04+01:00

100%

Publié par sulamite -

 

 A

la suite

de Paul, il

n’y a plus ni jeune

ni vieux, il n’y a plus ni

fonctionnaire, ni salarié, ni

employeur, ni chômeur. En Christ,

nous atteignons un degré supérieur de dignité

qui ne doit rien à nos mérites ni aux mérites qu’on

nous reconnaît. En Christ, nous atteignons un

degré supérieur de dignité qui ne doit rien

aux circonstances, aux aléas ou aux

turpitudes de l’histoire. C’est la

raison pour laquelle le

propos de l’apôtre Paul

a une conséquence

majeure sur le

plan social :

elle

dit

l’égale

dignité de

tous, nous

sommes tous

appréciés à partir

de notre appartenance en

Christ ou, pour le dire autrement,

nous sommes tous appréciés à partir de

notre filiation à Dieu. Cela veut dire que notre

dignité, reçue de l’Eternel, est une dignité

qui a un caractère absolu. Pour le dire

avec les mathématiques, nous

valons tous 100%. Il n’y a

pas de personne à 90%

ou à 60 % ou à

30%. Il n’y

a

pas

d’individu

de seconde catégorie.

Il ne devrait donc pas y avoir

de citoyens de seconde catégorie ou

des personnes que notre Eglise

considérerait de seconde

catégorie.

 

100%

 

dit

l’égale

dignité de

tous, nous

sommes tous

appréciés à partir

de notre appartenance en

Christ ou, pour le dire autrement,

nous sommes tous appréciés à partir de

notre filiation à Dieu. Cela veut dire que notre

dignité, reçue de l’Eternel, est une dignité

qui a un caractère absolu. Pour le dire

avec les mathématiques, nous

valons tous 100%. Il n’y a

pas de personne à 90%

ou à 60 % ou à

30%. Il n’y

a

pas

d’individu

de seconde catégorie.

Il ne devrait donc pas y avoir

de citoyens de seconde catégorie ou

des personnes que notre Eglise

considérerait de seconde

catégorie.

2020-01-26T08:03:09+01:00

gal3:28

Publié par sulamite -

 

 Nous

sortons de

plusieurs millénaires

de patriarcat. C’est la femme

qui a tendu le fruit à Adam ! Cette

pensée a perduré dans les Églises, et il nous est

difficile aujourd’hui de sortir de cette posture...

 la cause des femmes reste un non-sujet.

En Église, on réfléchit aux migrants,

à la diaconie, et ce sont des

causes justes. Mais

pourquoi

ne

pas

parler

aussi de

la cause des

femmes, des violences

intra-familiales, etc. ? C’est

dramatique de ne jamais parler du

sexisme ambiant...Qu’on arrête d’avoir peur

de parler des questions de genre. D’où cela vient

il que nous avons des assignations à des

fonctions sexuées ? Qu’est-ce que

cela veut dire d’être homme

ou femme, quand Galates

dit qu’il n’y a plus

« ni homme

ni

femme » ?

Si nous annonçons

un Dieu juste, un Dieu de

paix, nous ne pouvons pas accepter

les inégalités hommes / femmes. Il faudrait que

l’on puisse réfléchir à ces sujets en Église sans

que personne ne se sente atteint dans sa

virilité ou dans sa féminité, dans

sa domination ou dans sa

soumission. 

R.Wolff-

Bonsirven 

 

 

gal3:28

 

pas

parler

aussi de

la cause des

femmes, des violences

intra-familiales, etc. ? C’est

dramatique de ne jamais parler du

sexisme ambiant...Qu’on arrête d’avoir peur

de parler des questions de genre. D’où cela vient

il que nous avons des assignations à des

fonctions sexuées ? Qu’est-ce que

cela veut dire d’être homme

ou femme, quand Galates

dit qu’il n’y a plus

« ni homme

ni

femme » ?

Si nous annonçons

un Dieu juste, un Dieu de

paix, nous ne pouvons pas accepter

les inégalités hommes / femmes. Il faudrait que

l’on puisse réfléchir à ces sujets en Église sans

que personne ne se sente atteint dans sa

virilité ou dans sa féminité, dans

sa domination ou dans sa

soumission. 

R.Wolff-

Bonsirven 

 

 

2020-01-25T07:44:07+01:00

salut les primevères!

Publié par sulamite -

 

Un

jour, un

roi constate

que la désolation

règne dans ses jardins. ll

interroge les arbres et découvre

que le chêne languit de ne pas pouvoir

conserver ses feuilles en hiver comme le pin,

que le pin se tourmente de ne pouvoir porter des

grappes comme la vigne et que la vigne a

perdu le sourire parce qu‘elle est

toute petite. Dans un coin, il

découvre une

primevère

épanouie

et

heureuse.

Quand il l'interroge,

la fleur répond: "Lorsque tu

m'as semée, je pense que tu souhaitais

une primevère dans ton jardin. Si tu avais voulu

un chêne, un pin ou une vigne, tu les

aurais plantés. Alors je suis

heureuse d'être

primevère

 

salut les primevères!

et

heureuse.

Quand il l'interroge,

la fleur répond: "Lorsque tu

m'as semée, je pense que tu souhaitais

une primevère dans ton jardin. Si tu avais voulu

un chêne, un pin ou une vigne, tu les

aurais plantés. Alors je suis

heureuse d'être

primevère

 

Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog