Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

2016-09-28T07:40:29+02:00

Nous croyons

Publié par sulamite -

Nous

croyons

en un Dieu

qui est pour l’homme,

Mais qui est autre que l’homme ;

Qui est notre allié, Mais dont la parole

est plus vraie que notre vie et plus

forte que notre mort ; Qui est

proche, mais qui est

différent

Qui

Nous croyons

vient

à nous,

quand nous

le cherchons,

Et qui demeure Dieu
quand nous le quittons.
Nous croyons en toi. Nous

croyons que tu crées et que tu

recrées le monde contre le chaos

et la dislocation, Contre l’obscurité et

le silence. Nous croyons en Jésus Christ,

Qui a montré pleinement Dieu à l’homme et
l’homme à Dieu ; Qui a troué le ciel de nos

ignorances et qui a habité la terre de nos
histoires ;Qui a vécu pour enseigner,

pour annoncer et pour guérir ;

Qui est mort comme nous,

à cause de nous et pour

nous ; Qui a été

ressuscité

pour

rendre

manifeste

la mémoire,

La bonté et la

puissance de Dieu

en faveur de nous tous.

Nous croyons en l’Esprit Saint

qui continue d’œuvrer chez les hommes,

Comme la graine continue de pousser au travers de

l’hiver ; Qui est ce même Esprit qui porte des

fruits différents chez chacun ; Qui ne

cesse de rassembler les hommes

dispersés et ne s’arrête pas

d’ébranler les hommes

agglutinés ;

Qui va

et

vient

comme

le vent sur

les falaises. Nous

croyons. Aide-nous à

vivre ce que nous

cherchons à

croire.

A Dumas

2016-09-22T07:34:29+02:00

hesed

Publié par sulamite -

Le

concept

de fidélité,

d’amour loyal,

ou plus généralement

de bonté, transcrite par

l’hébreu hesed porte en soi

un aspect relationnel très marqué,

Le terme apparaît 246 fois dans l'A.T.

dont plus de la moitié se trouvent dans

les Psaumes.Le texte biblique suggère

parfois que la réaction de Dieu au

péché de l'homme suit des

directions opposées.

Par moment, la

hesed de Dieu

tempère ou

limite sa

colère.

hesed

Dieu

dit : « Dans

un instant de colère,

je t'avais un moment

dérobé ma face, mais avec un

amour éternel (hesed)

j'aurai compassion

de toi. »

És 54.

Michée

interroge Dieu :

« Quel Dieu est

semblable à toi, qui

pardonnes l'iniquité, qui

oublies les péchés du reste

de ton héritage ? Il ne garde

pas sa colère à toujours

, car il prend plaisir

à la miséricorde

hesed. »

Mi 7.

18

Quand

l'auteur des

Lamentations

recherche la main

bienveillante de Dieu

dans le malheur, il la trouve

dans l'assurance que l'amour de

Dieu se prolongera au-delà de sa colère :

« Car le Seigneur ne rejette pas à

toujours. Mais, lorsqu'il afflige,

il a compassion selon sa

grande miséricorde

hesed »Lam 3.

31-32

L'idée

forte qui

en ressort est

la suivante : bien

que la colère et l'amour

soient deux réactions de Dieu

tout aussi légitimes, l’amour survit

à la colère. C’est là un point important

de la théologie biblique. La colère

de Dieu est la bonne attitude,

l’attitude légitime, parfois

même nécessaire, selon

certains passages.

Mais en

dernier

lieu,

Dieu ne

reste pas sur

sa colère mais

son amour

infaillible

hesed

Pour

une meilleure

appréciation de la

notion biblique de hesed,

notez la réitération de versets

qui mettent en contraste la durabilité

de la colère de Dieu et la durabilité de sa

hesed (cf. Ex 20.5-6 ; 34.6-7 ;

Deut 5.9-10 ; 7.9-10).

Une fois de plus,

la colère divine

et la hesed

coulent

de

la même

source et sont

pareillement légitimées

au travers de la description

faite par les différents auteurs

. Mais la hesed acquiert la

prééminence parmi les

deux en vertu de la

supériorité de son

abondance et sa

permanence.

2016-09-19T09:28:27+02:00

qui?

Publié par sulamite -

« Emu

de compassion,

il s’approcha »

Luc 10.

25-37

...

Lequel

de ces trois

te semble avoir

été le prochain de

l’homme blessé ? ». Le

docteur de la loi déteste tellement

les Samaritains qu’il ne peut

même pas prononcer ce

mot dans sa réponse,

Il utilise une

périphrase « Celui

qui a été bon

envers

lui ».

qui?

Jésus

renverse

la question du

spécialiste de la loi

"qui est mon prochain"?

(que je dois secourir ?)

et pose en une autre

«qui est ton prochain

qui va te secourir ?»,

qui montre

qu’avant

de

donner,

il faut recevoir.

De même que Simon,

le spécialiste de la loi, ne

s’attendait pas à ce que ce

soit un Samaritain qui vienne

secourir l’homme blessé, de même

il ne compte pas sur Jésus qui n'est

pas celui qu’il attendait pour

secourir l’homme

blessé qu'il

est...

Pouvons

nous

nous identifier

à la personne blessée ?

pouvons nous entendre que

Jésus veut nous manifester sa

compassion, sa miséricorde.

Peut-être que comme Simon,

nous n’avons pas

tellement envie

que Jésus

vienne à

nous

2016-09-18T08:31:11+02:00

Oh The Deep, Deep Love - Sovereign Grace

Publié par sulamite -

Ô

le profond,

profond amour

de Jésus, vaste, sans

mesure, sans limite, gratuit

Roule dans sa plénitude comme

un immense océan sur moi

En dessous de moi,

autour de

moi,

le

courant

de ton amour

menant vers la maison

de ton repos glorieux

O la profondeur,

l'amour

de

Jésus,

répand Sa

louange d'une rive

à l'autre :il aime, aime

toujours, ne change jamais

Il veille sur ses bien-aimés, ceux pour

qui il mourut, tous les siens;

il intercéde pour eux il,

depuis son trône!

Ø Le profond,

profond

amour

de

Jésus,

l'amour de

tous le meilleur!

océan plein de bénédictions,

havre de repos,O la

profondeur,

de

l'amour

de Jésus ,cieux des

cieux pour moi; il m'élève

vers la gloire, car il

m'élève à

Toi!

2016-09-09T07:16:14+02:00

parole

Publié par sulamite -

Excuse

moi, mon

Seigneur, je

ne suis pas doué

pour la parole, ni d'hier

ni d'avant-hier, ni même depuis

que tu adresses la parole à

ton serviteur, car ma

bouche et ma

langue sont

pesantes'

Nos

paroles

balbutiantes

peuvent en dire

plus que des phrases

bien tournées, parce qu'ils

sont ceux de quelqu'un

qui reçoit un don

plutôt que

de

démontrer

sa propre richesse.

Le manque de confiance

de Moïse et son

incapacité

à parler

sont

parole

partie

prenante

de la prédication

Nous ne pouvons parler

que comme ceux qui se battent

pour dire quelque chose. Car

c'est la lutte qui montre que

nous ne sommes pas les

maîtres de la Parole de

Dieu, mais ses

serviteurs.

Va

maintenant,

je serai avec

ta bouche et je

t'indiquerai ce que

tu devras dire'"

Ex 4, 10-12

2016-09-08T07:44:26+02:00

subjectivité assumée!^^

Publié par sulamite -

Si

quelqu’un

vous dit « je

sais que Dieu

n’existe pas » ce

n’est pas un athée, c’est

un imbécile qui prend

sa foi pour un

savoir !

A. Comte-

Sponville

Le plus grand ennemi de la connaissance est l'illusion de la connaissance

Le plus grand ennemi de la connaissance est l'illusion de la connaissance

l’

existence

ou la non-

existence de Dieu

ne peuvent être ni démontrées,

ni infirmées. La foi de l’incroyant est,

en effet, par définition, une non-expérience

du divin. Le croyant pour sa part fait l’expérience

d’une Présence, qui le conduit à établir une

relation avec Dieu. Pour l’incroyant

cette « relation » à Dieu

n’est qu’une projection

mentale. Mais

projection

mentale

ou

pas,

l’incroyant

honnête ne

peut nier que

le croyant

véritable

fait

tout

de même

une expérience que

lui-même ne fait pas.

Le fait que cette expérience

est subjective ne signifie pas qu’elle

n’est pas réelle. Nos relations

ressortent, heureusement,

davantage de la

subjectivité

que de

l’objectivité.

Ce n’est pas la

connaissance objective

qui guide une relation de

confiance, mais les affinités

et la communion. Qui pourrait

d’ailleurs affirmer « connaître »,

« comprendre », « cerner » pleinement

une personne ? Même ceux qui nous sont les

plus proches gardent une part de mystère.

Ainsi, pour être subjective et objectivement

indémontrable, la relation à Dieu

constitue, comme toutes nos

relations, une expérience

d’altérité et de

communion.

2016-09-07T09:23:50+02:00

buisson ardent

Publié par sulamite -

Le

feu ne

consume

pas le buisson

. Le feu qui signifie

la présence de Dieu dans

le monde n'est pas un feu

ordinaire ; il ne vient pas de

l'action de l'homme; il est saint

et divin. Deuxièmement,

Dieu émet sa parole du milieu

du feu. Au feu divin, est

essentiellement

liée la Parole

de Dieu.

Il

est

d'une

importance

fondamentale

pour comprendre

le nom de Dieu dévoilé

à Moïse depuis le buisson

ardent : Je suis (Ex 3, 13-14).

Ce nom « Je suis », ne veut pas

seulement dire : Je suis moi-même

pour exprimer que Dieu n'existe

qu'en lui- même. Le Je suis

veut essentiellement

dire ce qui est dit

à Moïse en ces

mots : Je

suis

buisson ardent

avec

toi (Ex 3, 12).

Dans la mesure

où Dieu est « Dieu-

avec-nous », sa parole

devient, dès lors, libératrice.

La Parole de Dieu est

comme un feu qui,

sans consumer

les choses, les

transforme

Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog