Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

2019-09-30T08:05:35+02:00

blessures psychoaffectives (6) la résilience

Publié par sulamite -

 

 

 

 

Nous

avons toutes

nos blessures ,nos

souffrances,nos épreuves.

 Pas question de les comparer.

ni de comparer ma manière de la

gérer avec celle des autres,,,Chacune

a son chemin de résilience ,sa

capacité à surmonter les

moments douloureux

à se développer,

en dépit

de

l’adversité.

La résilience

consiste à prendre

acte d’un traumatisme

quel qu’il soit, à apprendre

à «vivre avec» et à rebondir en

changeant de perspective, voire à se

délivrer d’un passé empoisonnant pour

en sortir grandi.Boris Cyrulnik, à

qui on doit la popularisation de

cette notion, décrit la

résilience comme 

l’art de naviguer

dans les

torrents”.

Quiconque

a voyagé  le sait bien :

on a beau connaître la destination,

on met du temps à l’atteindre. On rencontre

des  vagues, des coups de vent, des brouillards...

Des éléments internes peuvent nous pénaliser

un jugement impitoyable et de la

dureté envers soi-même et les

autres,la culpabilité, le

perfectionnisme,le refus

d’accepter notre

vulnérabilité

la résilience

n’est

pas

 

 

 

blessures psychoaffectives (6) la résilience

 

une

destination.

c'est un voyage

au cours duquel on

peut dériver , être entraîné

des remous  , tomber à l'eau...boire la tasse , 

La résilience n’est pas un

catalogue de qualités que posséderait

un individu. C’est un processus qui,

de la naissance à la mort, nous

tricote sans cesse avec

notre entourage.”

B Cyrulnik

 

 

 

 

2019-09-29T07:27:49+02:00

blessures psychoaffectives (5)L’humiliation

Publié par sulamite -


Lorsque

l'enfant  subit 

des humiliations en

privé ou en public, lorsque

qu'il perçoit intuitivement  ou

entend dire que quelqu’un a honte

de lui ,que les personnes qui s’occupent

de lui manquent de bienveillance, il a

honte de lui même, se sent coupable

 et nous se punit (avant même

que les autres ne le fassent).

Il se sent comme

paralysé.

Nous nous sommes protégés sous une carapace, mais à l’intérieur nous sommes comme une cocotte minute prête à exploser.

blessures psychoaffectives (5)L’humiliation

 

 pour

se protéger ,

Il se construit  une

carapace, mais à l’intérieur

il est vulnérable , c'est pourquoi

il ne laisse accès à sa vie

intérieure à

personne 

 

 

 

2019-09-28T06:55:23+02:00

blessures psychoaffectives (4)trahison

Publié par sulamite -

trahison


l'enfant

a pu avoir la

sensation d’avoir été trahi

 ou manipulé:  promesses non

tenues,chantage ,abus…Pour se sentir

en sécurité, il décide d’être dans le contrôle

de soi même et des autres.Les parents  affectés de

cette blessure contrôlent tout ce que fait leur

enfant et souhaitent être au courant

de tout ce qui se passe dans sa vie ,

son emploi du temps , ses

relations ....Ils sont

mal à l’aise

avec
 

 

blessures psychoaffectives (4)trahison

 

les

échecs et les

émotions (les leurs

et celles de leur enfant).

Face à un parent contrôlant

l'enfant peut se replier sur lui-même

car les attentes de ce dernier sont trop grandes.

Le parent se sentira lui aussi trahi par l’attitude

de son enfant et ce dernier pourra

en retour se sentir étouffé

par ce parent trop

intrusif

 

 

2019-09-27T08:02:26+02:00

blessures psychoaffectives 3 .L’abandon

Publié par sulamite -

 

 la

blessure

d’abandon est

initiée par un moment où

l'enfant se  sent abandonné par une

personne ou dans une situation donnée

(comme une hospitalisation, l’arrivée d’un cadet,

une séparation à l’entrée à la crèche ou à l’école…).

La personne qui souffre de cette blessure recherche

de la fusion, afin de ne plus ressentir ce vide

intérieur au risque de devenir dépendant.

Dans la dépendance affective il  n’a

plus de limites personnelles dans

la fusion...plus de liberté et 

frustration engendrée 

 par le manque

toujours

 

blessures psychoaffectives 3 .L’abandon

 

 

renouvelé

de preuves d’amour.

Certains parents chez qui cette

blessure est prédominante ne font plus

qu’un avec leurs enfants et recherchent en eux 

ce qui leur manque. Ils se “nourrissent” d’eux pour

remplir leur vide intérieur. L’amour fusionnel donne

l’illusion de remplir, mais il engendre la colère

si l'enfant ne "nourrit" pas 

le parent 

...

 


 

2019-09-26T07:58:16+02:00

blessures psychoaffectives (2)

Publié par sulamite -

L’

injustice

La blessure d’injustice

s’active quand nous avons

connu réellement ou ressenti du

rejet et que, malgré nos efforts pour être

acceptés, l’acceptation n’a pas eu lieu. Nous avons

trouvé cela injuste et nous nous coupons de nos

ressentis pour ne plus souffrir. En parallèle,

nous essayons de paraitre parfaits

et exemplaires, dans le but

de mériter

enfin
 

 

blessures psychoaffectives (2)

 

 

l’amour

inconditionnel 

des autres. Nous en

devenons trop exigeants et

perfectionnistes à l’excès par impression

de ne jamais mériter la réussite, le bonheur, les

encouragements…Le parent ayant cette

blessure est strict, exigeant et il

a beaucoup d’attentes pour

son enfant. Il le

compare,

l’encourage à

être le meilleur (ce qui

est différent de donner le

meilleur de soi-même) et émet

des critiques quand l’enfant n’est pas

à la hauteur de ses espérances

ou ne se conforme

pas à ses

attentes.

2019-09-25T07:52:09+02:00

blessures psychoaffectives

Publié par sulamite -

 

 Comment

reconnaître une

blessure psychoaffective ?

Lorsqu’il y a une disproportion

entre la réaction et ce qui l’a motivée :

susceptibilité, esprit de contradiction, perfectionnisme,

timidité excessive, marasme et anxiété

chroniques, dépression,

comportement

puéril.

 

 

blessures psychoaffectives

 


Selon

le psychologue,

Erik Erikson, « la croissance

est le cheminement de toute une vie,

au cours de laquelle nous sont données

des occasions nouvelles de découvrir des

dons qui nous permettent d’aimer ».

Il y a, dans le développement

humain, une dimension

progressiste, chaque

nouvelle étape

intégrant

la

précédente

et amenant le sujet

plus loin et plus haut.

Cependant, un certain nombre

de blocages entravent le processus de

développement : les blessures psychoaffectives.

En effet, je suis blessé dans mon affectivité

quand je souffre du fait d’une absence

ou d’une insuffisance d’amour,

ou pire, d’une perversion

de l’amour (abus

sexuels).

Le rejet

La blessure de rejet

est douloureuse car nous nous

sentons rejetés pour ce que nous sommes

(réellement ou en ressenti).La blessure de rejet se

manifeste de plusieurs manières :isolement

physique des autres ,déconnexion du

corps pour mentaliser,fuite (de

certaines personnes ou

certaines situations)

ne pas se sentir

digne

d’affection

rejet des autres par

peur que ce soit eux qui

nous rejettent .La blessure de

rejet est présente chez un parent

quand ce dernier rejette son enfant ou

qu’il a peur d’être rejeté par

son enfant (en lui disant

non par

exemple).

 

 

 

 

2019-09-24T07:30:04+02:00

L’art comme louange à Dieu

Publié par sulamite -

 

Férue

de sciences,

d’art et de spiritualité,

l’artiste Marie Salomé Le Guehennec

conçoit ses tableaux comme

une louange au Dieu

créateur. 

 

https://www.mariesalome.fr/nouveautes

https://www.mariesalome.fr/nouveautes

Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog