Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

2012-06-30T08:24:00+02:00

Brian Doerksen Enter the Rest of God

Publié par sulamite -

 

 

 

 

 

Es

tu fatigué,

usé et vidé ? Ton

âme est elle fatiguée?

As-tu essayé de te libérer de tes

fardeaux Sens-tu le poids de

l'inquiétude?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je

suis le

repos dont

tu as besoin

Je suis le Prince de Paix

Entre dans le

repos de

Dieu

Viens
 
à moi

Ton fardeau s'envolera

Marche avec moi Apprend le 

rythme  de la

Grâce

Vis

 au rythme 

naturel de la Grâce.

Je suis le repos dont tu as besoin

Je suis le Prince de Paix

Entre dans le

repos de

Dieu.

 

 


 

 

 

.

2012-06-30T08:08:00+02:00

fatigue

Publié par sulamite -

 

 

 

 

 

À

quoi

reconnaît

on les gens fatigués.

À ce qu'ils font des choses

sans arrêt. À ce qu'ils rendent

impossible l'entrée en eux d'un repos,

d'un silence, d'un amour. Les gens

fatigués font des affaires,

bâtissent des maisons,

suivent une

carrière.

C'est

pour fuir

la fatigue qu'ils

font toutes ces choses,

et c'est en la fuyant qu'ils

s'y soumettent. Le temps manque

à leur temps. Ce qu'ils font de plus en

plus, il le font de moins

en moins. La vie

manque à leur

vie.

 

 

gaston-lagaffe-fatigue.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Venez

à moi, vous

tous, les fatigués, les

surmenés; je vous

donnerai le

repos.

Mt 11:28 .

 

 


 

 


2012-06-29T08:59:00+02:00

tohu bohu (2 )

Publié par sulamite -

 

 

 

 

 




Plutôt

que de comprendre

les premiers versets de genèse

comme le début chronologique absolu de

l'Univers, qui serait créé ex nilhilo, “à partir de rien”,

on peut y lire que l'œuvre de création consiste

à organiser le tohu-bohu informe, à donner

du sens à ce qui en est dépourvu.

C'est d'ailleurs avec la

signification

de

non-sens”,

que le psaume

107 emploie ce

terme



Il

répandit

le mépris sur

les notables, et les fit

sombrer dans un tohu

sans route

Ps107 :40

 

 

 

image0013



le

livre de Job

(12,24) utilise le premier

mot de l'expression, le

mot ToHOu : 

Dieu

retire l'intelligence

aux chefs des peuples de la terre, 

il les fait errer dans un tohou sans chemin ...

Les traducteurs hésitent : “désert sans route”,

chaos sans issue”,..Si la traduction

est difficile, l'image est en tout

cas claire : “leur gouvernance

n'a pas de sens !” 

De son côté,

Esaïe,

lui aussi, emploie

souvent le mot ToHOu seul,

pour désigner la nullité des idôles

(41,29 ; 44,9 ; id. 1S 12,21),

la nullité des nations

(40,17)

ou

la nullité

des chefs d'état

(40,23) devant Dieu ;

il désigne aussi la vanité,

le fait de s'épuiser

pour rien

Mais

moi j'ai dit:

«Je me suis lassé

en vain, j'ai épuisé

ma force en tohu,

en fumée.»

(49,4),



le

fait de

ne reposer

sur rien, ou bien sur du vide

Elle est brisée, la cité du tohu; fermée,

toute maison sans accès.

24,10 ;



Corrupteurs

de l'humain par la

parole, à la porte ils piègent

l'argumentateur et poussent

vers le tohu le juste.

29,21 ; .



Nul

ne crie justice,

nul n'est jugé dans l'adhérence.

S'assurer sur le tohu, parler en vain,

s'engrosser de labeur et

enfanter la fraude!

59,4



Le

prophète

utilise donc le mot ToHOu

pour évoquer le combat continu contre

le non-sens, contre le

non-être

qui

menace

. Comme si l'être

existait toujours sur

fond de non-

être.







2012-06-28T07:44:00+02:00

tohu bohu (1 )

Publié par sulamite -

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Tohu-

bohu, ce mot,

ou plutôt cette expression,

puisque deux mots la composent

, cette expression donc apparaît

au tout début de 

Genèse.

 

“ En un

commencement,

Dieu créa les cieux et la terre.

La terre était tohu et bohuet la ténèbre

sur la face de l'abîme et le

souffle de Dieu planant

sur la face des

eaux...”

Gn 1 : 1
—————————————

La

terre était

Tohu et Bohu", en hébreu,

 ToHOu WaBoHOu...

Les versions

françaises

de

la Bible

traduisent cette

expression de diverses façons : 

———— “La terre était déserte et vide(Dhorme, TOB, ...)

———ou “... solitude et chaos” (Bible du Rabbinat) 

———ou encore“... vide et vague” (Bible de Jérusalem) 

—————ou  “... informe et vide” (Segond 1910, Colombe)

———elle était  “... un chaos, elle était vide 

Nouvelle Bible

Segond


 La

première

traduction grecque

de la Bible Hébraïque,

la Bible des Septante, traduit,

ou plutôt interprète déjà en rendant

l'expression par “invisible

et désordonnée” 

Les

  traductions

de l'expression 

ToHOu WaBoHOu,

 tohu-bohu dans sa transcription

en français”, sont donc nombreuses

et variées. Et cette diversité témoigne de la

difficulté à définir précisément

ce qu'elle désigne.

ToHOu WaBoHOu,

c'est le néant

et la

vacuité,

mais c'est quand

même “quelque chose”

En effet, le début du récit de la

Genèse nous présente l'état de la terre

avant l'intervention créatrice de

Dieu, et ce n'est pas “rien”

Au commencement,

Dieu créa le ciel

et la terre.La terre

était tohu et

bohu …

De

fait,

l'expression

hébraïque 'tohu-bohu'

ne désigne pas un néant ou un

vide absolu mais plutôt

une absence

d'organisation. 

 

 

image0013.jpg

 


    

 On retrouve

cette

expression

dans le livre du prophète

Jérémie, pour exprimer la désolation

à la suite de l'exil des juifs

à Babylone ;

Je 

 regarde

la terre, et voici,

elle est informe et vide ;

Les cieux, et leur

lumière a

disparu

Jér 4,23

Le

prophète

décrit ainsi

la dévastation de

Jérusalem et du pays de Juda

devenu désert. Une dévastation

qu'il voit venir avec l'armée babylonienne.

Et c'est l'expression ToHOu WaBoHOu qu'il

emploie. Comme quand après une

catastrophe on dit “il ne reste

plus rien”. Ce n'est pas qu'il

n'y a plus rien, mais que

toute organisation

a disparu

tout

est retourné

au chaos et à la confusion.

 
Dans le même sens,

Esaïe 34,11

emploie

séparément,

mais dans le même verset,

les deux motsToHOu et BoHOu 

Le pélican et le

hérisson

la

posséderont,

La chouette et le corbeau

l'habiteront. On y étendra le

cordeau de la désolation,(tohu)

Et le niveau de la

destruction.

(bohu)


normalement,

un cordeau et un niveau

sont des outils de maçon pour construire,

aligner, mettre d'aplomb... mais en écrivant que

c'est “le cordeau du chaos et le niveau du vide

qui vont passer sur le pays, le prophète offre

une image saisissante de la démolition,

de la déconstruction, de la

régression au chaos

primordial. 



  A

l'inverse

des destructions

évoquées par Esaïe

et Jérémie, le mouvement du

récit de la création, semble bien indiquer

que l'œuvre créatrice qui suit va consister

en une mise en ordre d'un chaos initial.

D'ailleurs, le verbe hébreu

pour ‘créer’ , BaRa',

employé

exclusivement

avec Dieu pour sujet

viendrait de racines signifiant

construire’ ou ‘couper’ ; et c'est bien

cela qui se produit dans la suite du récit : par sa

parole créatrice, Dieu sépare, distingue,

 ordonne, nomme, et par là il donne

sens, et donc existence,

aux éléments de la

création. 

 

 




 

2012-06-27T09:39:00+02:00

péché ?

Publié par sulamite -

 

 

 

 

 

La

mort

de Jésus n’a

rien changé aux

famines, tremblements

de terre, guerres (parfois faites

en son nom). Le mal est omni présent

Il est certes en dehors de nous, mais aussi à

l’intérieur de nous. Cela nous avons

souvent tendance à l’oublier :

nous sommes animés de

beaucoup

de

 

 

12022010sometimes1--1-.png

 

 


vie animale

Ces instincts

qui permettent à l’être

humain de survivre, mais qui ,

 si elles nous dominent, nous conduisent

à notre propre mort (et trop souvent

à la mort des autres).

Quand

quelqu’

un

dit « je

n’avais pas le

choix,je n’ai pas pu

faire autrement, alors

qu’il vient de tuer quelqu’un,

on peut se demander si cela n’est pas

un esclavage,,,N'est ce pas de cet esclavage

là que Jésus est venu nous libérer ?

On peut l'appeler ou non le

péché , on peut lui donner

d'autres noms

mais

cela c’est le

Mal et si on lit

les évangiles, on peut

percevoir qu'au delà

des guérisons, des miracles,

qui sont momentanés , le sacrifice

de Jésus nous permet une libération

durable , profonde , éternelle de cet

esclavage du « viel homme «  qui se

corrompt par des convoitises

trompeuses selon

l'expression

de Paul

 

 

 

2012-06-27T09:39:00+02:00

libération ...mais de quoi ?

Publié par sulamite -

 

 

 

 

 

 

La

mort

de Jésus n’a

rien changé aux

famines, tremblements

de terre, guerres (parfois faites

en son nom). Le mal est omni présent

Il est certes en dehors de nous, mais aussi à

l’intérieur de nous. Cela nous avons

souvent tendance à l’oublier :

nous sommes animés de

beaucoup

de

 

 

12022010sometimes1 (1)

 

 


vie animale

Ces instincts

qui permettent à l’être

humain de survivre, mais qui ,

 si elles nous dominent, nous conduisent

à notre propre mort (et trop souvent

à la mort des autres).

Quand

quelqu’

un

dit « je

n’avais pas le

choix,je n’ai pas pu

faire autrement, alors

qu’il vient de tuer quelqu’un,

on peut se demander si cela n’est pas

un esclavage,,,N'est ce pas de cet esclavage

là que Jésus est venu nous libérer ?

On peut l'appeler ou non le

péché , on peut lui donner

d'autres noms

mais

cela c’est le

Mal et si on lit

les évangiles, on peut

percevoir qu'au delà

des guérisons, des miracles,

qui sont momentanés , le sacrifice

de Jésus nous permet une libération

durable , profonde , éternelle de cet

esclavage du « viel homme «  qui se

corrompt par des convoitises

trompeuses selon

l'expression

de Paul

 

 


 

 

 

Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog