Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

2012-07-31T09:01:00+02:00

Leeland - Pure Bride

Publié par sulamite -

 

 

Il

vient

pour une

vierge pure

Voyez le dans le ciel!

Voyez le feu

dans ses

yeux! 

 

A

travers

l'obscurité

Sa lumière brillera

Dans sa gloire, il

est élevé

Il

vient

pour une

vierge pure

Le Seigneur vient

pour son

épouse

Préparez

le chemin du

Seigneur

Il

a tous

les vêtements

blancs pour ses enfants

Faites place pour le Seigneur!

Que faites-vous quand

personne ne regarde?

Que faites

vous?

Purifiez

vos cœurs

Il vient pour

une vierge

pure

 

 

 

 


 




2012-07-31T08:05:00+02:00

boaz : le goël

Publié par sulamite -

 

 

 

 

 

 

 

 

Son

nom signifie : 

force.

 

 

 

BOAZ,

TYPE DE CHRIST

 

Boaz

est issu

de Bethléem,

nom qui signifie 

maison du

pain 

Ru 2.4

 

 

Jésus

est né lui aussi

à Bethléem , placé dans

une mangeoire se déclarant

plus tard le pain

de vie

 

Boaz

était un

homme influent

doté d'une excellente

position dans la communauté

et il utilisa sa position

pour secourir

Ruth

Ru 2.1

 

Jésus

est puissant ,

et de sa position

élevée ,nous

vient en

aide

 

 

Boaz

était un

homme riche,

considéré dans

sa ville, de bonne réputation.

Propriétaire de différents domaines,

 il entretenait d’excellentes relations avec

les gens qui travaillaient avec lui

Jésus Christ est le propriétaire

de tout :Tout lui

appartient.

 

 

Boaz

est considéré

comme le maître

de la moisson 

Ru 2.3

tout

comme

Jésus-Christ

est le Maître de

la moisson

Mt 9.38

 

Boaz

était un

homme doux

et humble (Ru 2.8).

Jésus-Christ parlait et

agissait avec douceur et

humilité en présence

des personnes qui

étaient accablées

de maux divers 

Mt 11.28-30

 

 

goel-1.jpg

 

 

 

Boaz

se présente

aussi comme celui

qui étanche la soif (Ru 2.9).

Jésus-Christ est le seul

capable d’étancher

la soif de

l’âme

Il

la source

de vie , le

fleuve d'eau

vive coulant dans

nos cœurs par le

SaintEsprit

Jn 4.14

Jn 7.37-39

 

Boaz

connaissait

beaucoup de choses

sur Ruth

Ru 2.11

Jésus

connaît tout

de chacun

Ap 2.2.

 

Boaz

est celui

qui console et

réconforte 

Ru 2.12-13

tout comme Jésus

est le divin

consolateur,

qui réconforte,

soutient, aide et

défend notre

cause.

2Co 3.1-5

Jn 14.16

 

 

Boaz

est aussi

celui qui apaise

la faim

Ru 2.14

 

Jésus

rassasie

pleinement la vie

et il donne toutes

choses avec

abondance 

Jn 6.35

 

Boaz

avait un lien

de parenté avec

Naomi.Il était de la famille

d'Elimélec, donc le

proche parent

de Naomi

Ru 2.20

 

Jésus

s’est identifié

 à notre nature humaine.

Il s'est fait notre

frère

Heb 2.17.

 

Boaz

avait le droit

de rachat, ce qui

assurera le

repos à Ruth

Ru 3.9

 

Sous

l’Ancienne

Alliance le rédempteur, 

en hébreu le goëlavait le droit

de rachat, le devoir et la

volonté d’en assumer la

responsabilité

Ru 4.1-10, 14.

 

Jésus

possède un

droit de rachat

 par sa mort volontaire

sur le bois de

la croix.

 

Boaz

est présenté

comme un époux

s'unissant à

Ruth

Ru 4.13

 

De

cette union

naîtra un fils

nommé Obed

 qui deviendra le

grand-père de

David.

Ru 4.17-22

 

Jésus

est l'Époux

divin.Son union

définitive avec l'église se

concrétisera en plénitude

dans la gloire

éternelle.

Jn 3.29 ;

2Co 11.2 ;

Eph 5.25-27

 

 

 

Boaz

est un type 

de Christ ;Quant à Ruth,

elle est un type du racheté 

et de l’Église, l’Épouse du

Seigneur Jésus-Christ

 Gal. 4:4-5 ;

Tite 2:14 ;

Eph 1.22-23

 

Ainsi,

Boaz et Ruth

font partie de la

généalogie de Christ

selon Mat.

1:5-6.

 

 

 


 

2012-07-30T09:06:00+02:00

ruth (6 )

Publié par sulamite -

 

 

 







Le

commandement

concernant la présentation

de l'omer au Temple ne peut

s'accomplir qu'en terre Israël, car il est

essentiellement lié à la terre du pays (voir Lév 23:9),

et tous les commandements qui sont liés

à cette terre ont en commun

le rappel de la précarité

des possessions

matérielles.

En

effet,

contrairement

aux contrées riches

en eau comme l'Egypte,

arrosée par le Nil, toute la récolte,

en Israël, dépend de l'abondance des pluies

qui est, comme on le lit dans la Bible (Dt 11:10-17),

fonction de la conduite morale et spirituelle des

habitants du pays. Aussi, l'offrande

de l'omer signifie que l'homme

ne doit considérer aucune

possession comme

sienne avant

d'avoir

 

2414067310 5ddf2996c0

 


 


reconnu

qu'elle lui vient

de D.. Il donne une

partie de sa récolte pour

éviter de s'enorgueillir de ses

richesses et de les idolâtrer en étant

asservi aux valeurs du monde matériel.

La spécificité de la terre d'Israël pour

l'existence est donc mise en relief

par le commandement

de la récolte de

l'omer :

Israël

est le lieu

de la croissance ,

de la responsabilité ,

de la vie adulte : le peuple

conduit dans le désert est sauvé

par un miracle , l'ouverture de la Mer Rouge

mais la génération qui rentre en Terre

d'Israël doit conquérir le pays

La foi dans les promesses

de Dieu va devoir

se manifester

Ruth

arrive en

Israël au moment

où l'on récolte justement

cet omer qu'il faut apporter au

Temple. Il semble donc que pour elle,

comme pour l'ensemble du peuple juif,

l'acte nécessaire de la conversion

doive passer par la conquête

du pays, à l'image de

Josué qui a dû lui

aussi affronter

cette

difficulté

concrète. Ruth

doit prendre sa place dans

le pays, car rien ne lui est donné au

départ ; elle se trouve dans le dénuement,

réduite à la mendicité , étrangère .Sa

rencontre et son union avec

Boaz vont tout

changer

°°°

 

 

 


 

 




2012-07-29T08:09:00+02:00

Ruth et la fête de pentecôte (5 )

Publié par sulamite -

 

 

 

 

 


Il

existe

trois relations

essentielles entre

Ruth et la fête de pentecôte

la saison de l'année : la fin du printemps

le contenu spirituel : la bonté ('hessed) -

le chemin parcouru : la conversion. 

Nous parlerons essentiellement

ici du premier de ces

trois thèmes.

Pour

les deux

autres, nous

nous bornerons à

signaler

ce qui

suit :

 

2414067310 5ddf2996c0


a) A

propos

du contenu spirituel : 

la Torah, qui a été donnée aux

Hébreux le jour de la fête de Shavouoth,

a été définie dans le midrash par le mot "'hessed",

qui signifie "bonté", et l'histoire de Ruth tourne elle

aussi autour de ce concept. . Ruth vient

racheter cette faute, puisqu'elle

est la personnification de la

bonté et de la

générosité

b) A propos de la conversion :
avant

le don de la

Torah, les Hébreux

étaient considérés comme des

"guérim" (des non-juifs). Ils ont dû,

comme le fera Ruth, passer par cette

même phase de

conversion.

Mais

revenons

à l'essentiel :

l'histoire de Ruth

se déroule pendant la

récolte de

l'omer

L'omer 

est une gerbe

composée de plusieurs

céréales qu'on amenait en offrande

au Temple. En ce temps-là à Shilo qui

précéda Jérusalem comme centre national

du culte en Israël. Ce n'est qu'après avoir

présenté cette offrande qu'on avait

le droit de consommer le produit

des récoltes qui avaient poussé

au cours de l'année

écoulée.

 

 

 






 

2012-07-28T08:11:00+02:00

Filiation de Ruth : rédemption de la famille de Loth (4 )

Publié par sulamite -

 

 

 

 

 

 





Ruth

n'apparaît

pas dans la Bible

comme un météore tombé

du ciel par hasard, Au contraire,

c'est en remontant son arbre généalogique

que nous n'arriverons à mieux comprendre

sa personnalité : Haran (frère d'Abraham)

Loth, Moab, Ruth.De Haran nous

ne savons rien, sinon

qu'il meurt à Our

Kasdim.

Loth,

fils de Haran,

est adopté par Abraham,

mais il se sépare de ce dernier

et se dirige vers Sodome ; il y a donc

rupture entre les deux parents : "De

grâce, sépare-toi de moi" dit

Abraham à

Loth

Gen 13:8

. Et

il faudra

attendre Ruth,

que Noémie cherche

à repousser et qui s'accroche,

contrairement à Loth, pour que la

famille soit réunie à nouveau. Loth

s'installe donc à Sodome, ville perverse

où règne l'injustice et où l'accueil réservé

au voyageur est le viol : "Où sont les hommes

qui sont venus chez toi cette nuit ? Fais-les

sortir vers nous, que nous les

connaissions !"

Gen 19:5

 

2414067310 5ddf2996c0

 


. Lorsque

Sodome est

détruite, Loth se réfugie

dans la montagne avec ses deux filles ;

celles-ci l'enivrent et s'unissent à lui, union

dont naissent Ben-Ammi, père des

Ammonites, et Moab, père des

Moabites. La Bible parle

à nouveau du peuple

de Moab quand

les Hébreux

sortent

d'Egypte

et que celui-ci

leur défend de passer

par son territoire. L'égoïsme

des Moabites, qui leur fait refuser l'aide

minimale due à un peuple qui vient de sortir

de l'esclavage et qui. a traversé le désert,

leur refus de leur donner du pain

et de l'eau est jugé inadmissible

par Dieu "même après la

dixième génération

ils seront

exclus

de

l'assemblée

du Seigneur à perpétuité,

parce qu'ils ne vous ont pas

offert le pain et l'eau à

votre passage"

Deut23:4-5

Il

semble

donc que Ruth

, la Moabite, n'ait aucune

raison d'assumer son ascendance

avec fierté, ses ancêtres sont caractérisés

par le repli sur eux-mêmes et sur un

égoïsme fondamental qui rejette

comme folie toute demande

de contact, de dialogue,

même au niveau le

plus élémentaire,

dans ce cas

l'hospitalité.

Mais

ce n'est pas

par hasard que

c'est elle qui est appelée

à réparer les fautes de ses pères

. C'est peut-être par la femme, donc

par la féminité,symbole du don de soi, que

cet univers du refus peut être réconcilié

. En vérité cela paraît incroyable :

est-il vraiment possible de

modifier de façon

réelle

et

significative

un tel état de fait ? Il ne

s'agit pas du rêve enfantin

d'un monde meilleur : dans un

univers où la puissance militaire fait la

loi, où l'hypocrisie et la démagogie

ôtent tout leur sens aux mots,

où chacun sait qu'il suffit

de bousculer quelqu'un

pour s'en faire un

ennemi,

mais

qu'il faut

accomplir des efforts

démesurés pour se faire

un ami, tout cela peut- il être inversé ?

Ruth est là pour nous répondre

affirmativement.

E.Amado Lévy-Valensi 

°°°

 

 




 

2012-07-27T09:15:00+02:00

Amazing Grace (My Chains are Gone) - Chris Tomlin

Publié par sulamite -

 

 

 

 

 

 

 

Grâce

 

étonnante, doux murmure,

 

Qui sauva le misérable que j'étais ;

J'étais perdu mais je suis retrouvé,

J'étais aveugle,

maintenant

je vois.

C'est

la grâce

qui m'a enseigné

la crainte,Et la grâce a soulagé

mes craintes.Combien précieuse

cette grâce m'est apparue

À l'heure où pour la

première fois j'ai

cru.

De

nombreux

dangers, filets et pièges

J'ai déjà traversé.

C'est

la

grâce qui m'a

protégé jusqu'ici,

Et la grâce me

mènera

à bon

port.

 









Le

Seigneur

m'a fait une promesse,

Sa parole affermit mon espoir;

Il sera mon bouclier et

mon partage,Tant

que durera

ma vie.
Oui,

quand cette

chair et ce cœur auront péri

Et que la vie mortelle aura cessé,

Je posséderai, dans l'au-delà,

Une vie de joie et

de paix.

La

Terre fondra

bientôt comme de la neige,

Le Soleil cessera de briller,Mais Dieu,

qui m'a appelé ici-bas,

Sera toujours

avec

moi.

Quand

nous serons

là depuis dix mille ans,

Brillant d'un éclat semblable au soleil,

Nous n'aurons pas moins de

jours pour louer Dieu,Que

lorsque nous avons

commencé.







2012-07-27T08:11:00+02:00

Ruth ou le refus de la fatalité (3 )

Publié par sulamite -

 

 



Quand

Boaz et Ruth

se marient, l'assemblée

bénit l'épousée en ces termes

: "Que ta maison soit comme la maison

de Peretz que Tamar enfanta à Juda" (Ruth 4:12).

On peut se demander pourquoi c'est cette

bénédiction qui est dite ici.

Il est vrai que Peretz est

l'ancêtre de Boaz,

mais la relation

est plus

fondamentale.

L'histoire de Tamar

et de Juda se trouve au 

chapitre 38 de laGenèse : Tamar

épouse le fils de Juda, Er, qui meurt peu après :

Selon la loi du lévirat, elle s'unit alors à son frère Onân

qui meurt lui aussi. Tamar attend donc

que le troisième fils de Juda

grandisse pour pouvoir

se marier avec lui

, mais il

a

peur

de lui céder

son dernier enfant :

"Demeure veuve dans la

maison de ton père jusqu'à ce que

mon fils Chêla soit plus grand".

Car il craignait qu'il ne

mourut, lui aussi,

comme ses

frères"

Ge38:11

Tamar,

voyant par la

suite que Chêla a grandi

mais que Juda n'a pas l'intention

de les marier, se déguise en prostituée et

a des relations conjugales avec Juda, sans que celui-ci

devine son identité. De cette union naissent Zérah et

Peretz, Peretz qui sera l'ancêtre de Boaz

et donc de David.Le problème

que doit affronter Juda est

celui de la fatalité :

Tamar est

pour

lui

l'incarnation

d'un destin maléfique,

elle a "tué" ses deux fils, le

sort s'acharne contre elle. Mais

celle-ci veut lui prouver que c'est faux,

qu'en fait Er et Onân sont morts du fait de leur

inconduite et que la fatalité aveugle n'existe pas,

mais qu'il faut considérer la vie et l'histoire

dans l'optique de l'intentionalité, même

si nous ne savons pas laquelle. Elle

s'unit à lui justement pour

prouver qu'elle n'est

pas une femme

maudite,

que

non seulement

elle ne tue pas ses maris

, mais qu'elle peut avoir des enfants,

qu'elle ne constitue pas un arrêt de mort,

mais qu'elle est la continuation de la vie. Et

effectivement elle donne naissance

à deux fils dont l'un est Peretz,

ancêtre de David, et par

cela même du

Messie à

venir.

Il

en est

de même pour

Ruth : Noémie perd

l'un après l'autre son mari

et ses deux fils ; elle n'a plus d'espoir

"Je suis trop âgée pour être à un époux" Ruth 1:12

dit-elle. En plus de quoi, il faut remarquer

que le mot "mar" ("amer")

revient souvent dans

ses propos :

"Non mes

filles,

car j'en

aurais beaucoup

d'amertume pour vous"

Ruth 1:13

Le

sentiment

de la fatalité,

de l'acharnement du

destin, la prend à la gorge.

Mais Ruth se soulève contre

cette interprétation fataliste de l'histoire

à l'échelle individuelle ou générale, et elle ajoute :

"là où tu mourras, je veux mourir aussi et y

être enterrée. Que l'Eternel m'en fasse

autant et plus si jamais je me

sépare de toi autrement

que par la mort !"

Ruth1:17 

 

 

2414067310 5ddf2996c0

 

 


. Il ne

s'agit

pas

simplement

du moment où la

mort nous sépare, mais

plus profondément, c'est l'idée

de mort qui nous sépare : sans rien

enlever au tragique de la mort, Ruth la conçoit

comme un achèvement, et non pas

comme une force aveugle

et maléfique.

Noémie

est

sceptique,

elle veut changer

de nom : "Ne m'appelez plus

Noémie (l'agréable), appelez-moi

Mara (l'amère) car Shadaï (un des noms de Dieu)

m'a abreuvée d'amertume" (Ruth 1:20).

L'amertume règne, mais déjà ici

l'évocation du nom Shadaï,

pose une certaine

limite

au

désespoir

. Or on a remarqué que

 Shadaï peut se lire "She-daïï",

qui signifie "c'est assez" . C'est assez

d'amertume, ce qui annoncerait

le retournement de la

situation.

L'idée

mûrit

et

se développe

en Noémie, et quand

Ruth lui dit que Boaz lui permet

de glaner dans ses champs, elle répond :

"Béni soit-il par l'Eternel, puisqu'il n'a cessé

d'être bon pour les vivants et

pour les morts !"

Ruth 2:20 

Le nom

de

Dieu est

ici celui de la

miséricorde, qui ne

délaisse ni les vivants ni

les morts, ceux qu'elle croyait

morts pour rien, aveuglément, deviennent

des morts que Dieu ne délaisse pas

. Quand Ruth donne finalement

naissance à Obed,

elle en est bien

la

mère

biologique,

mais cet enfant

est doté en premier lieu

d'une importance pour Noémie :

"Et les voisines désignèrent l'enfant en disant

: "Un fils est né à Noémie !" (Ruth 4:17).

Comme dans le cas de Tamar,

la fatalité de la mort est

dépassée par la vie

qui se

transmet

par l'enfant. A la

joie de la naissance s'ajoute

donc la joie du sens de la

naissance.

 

 

 




 

Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog