Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

2010-01-31T08:27:00+01:00

Prov 14;4

Publié par sulamite -


 

 

Là où il n'y a pas

de bœufs de labour, le grenier est vide.

Un bétail vigoureux

procure des revenus

importants.

 


2010-01-31T08:22:00+01:00

Open The Eyes Of My Heart Lord

Publié par sulamite -









Ouvre les yeux de mon coeur,

Ouvre les yeux de mon coeur,

Je désire te voir,

Je désire te voir. (x2)

 

Élevé au plus haut des cieux,

Rayonnant de l'éclat de ta gloire.

Répands ton amour, ta force,

Alors que nous chantons :

Tu es saint,

 

Tu es saint, tu es saint,

Tu es saint, tu es saint,

Tu es saint, tu es saint,

Je désire te voir. (x2)

 

 

 

2010-01-31T07:58:00+01:00

fausses croyances

Publié par sulamite -



En étant

assez spirituel,

je ne souffrirai pas et je

ne pécherai

pas.

 

 

Guy était découragé.

Il s'enfonçait chaque jour un peu plus

dans sa dépression, au point même qu'il commençait

à se demander s'il était vraiment chrétien.

Il prit davantage de temps pour l'étude de la Bible

et la prière, et se mit à écouter toutes les cassettes

contenant des messages sur des sujets

spirituels vivifiants.

 

Sa dépression empira.

Il en vint même à se demander si la vie valait

encore la peine d'être vécue. Ne sachant plus à qui s'adresser,

il fit appel à une aide

professionnelle.

 

« Je ne comprends pas, me dit-il.

J'ai étudié la Bible et me suis efforcé de lui obéir

du mieux possible. J'exerce ma foi. Je mémorise des passages

de l'Écriture. J'essaie de faire de bons choix.

J'ai eu le bonheur d'être instruit

par les plus grands enseignants de la Bible du monde.

Je suis cependant tellement déprimé que

je ne vis pas comme je devrais.


 

Que voulez-vous dire par

  • "je ne comprends pas" ?
  •  

  • Pourquoi les choses que vous énumérez devraient-elles

  • vous protéger de la

dépression ?

 

  • Si un chrétien marche vraiment avec le Seigneur,

  • il ne devrait pas sombrer dans la dépression comme moi.

  • La dépression est toujours le résultat

d'une certaine faillite spirituelle.

  • Mais je ne vois pas où j'ai bien pu me tromper. »

 

Pourquoi un individu

bon ne souffrirait-il pas ?

 

Guy n'est pas seul à penser ainsi.

Beaucoup de chrétiens croient que s'ils mènent

une vie authentiquement spirituelle,

ils ne souffriront d'aucun trouble émotionnel

et parviendront même à éviter le péché.

S'ils font l'expérience de la douleur ou du péché,

ils en concluent qu'ils ont un problème

d'ordre spirituel.

 

Le postulat erroné

qui nourrit la pensée de ces chrétiens est :

« Si je suis assez spirituel, je ne souffrirai pas

et ne pécherai pas. »

 

Lorsque ces gens souffrent,

ils ne se l'expliquent pas. Ont-ils fauté ?

Dieu les a-t-il abandonnés ?

Doivent-ils agir autrement sur le plan spirituel

pour que la douleur s'en aille ?

Sont-ils punis pour avoir commis

un péché ?

 

Ceux qui vivent dans cet état d'esprit

ne voient que deux solutions :

se discipliner encore plus sur le plan spirituel,

ou renoncer totalement à

la vie spirituelle.

 

L'exemple de Job

 

Le personnage biblique de Job

est sans conteste le plus connu de tous ceux

qui sont passés par l'école de la souffrance.

Ses pertes furent inimaginables :

possessions volées ou détruites, serviteurs assassinés,

enfants écrasés sous les ruines d'une maison renversée

par un ouragan, et son propre corps couvert

d'ulcères atroces.

 

Tout comme Guy, Job se demanda

pourquoi cette avalanche de malheurs sur lui.

Comment un Dieu d'amour pouvait-il permettre

que ces maux frappent son serviteur ?

Bien qu'ayant mené une vie exemplaire,

il fut la proie de souffrances

indicibles.

 

Comme sa dépression s'aggravait,

Job n'avait plus qu'un souhait : mourir.

« Je souhaiterais l'étranglement,

oui, la mort plutôt que ces os ! »

Job 7.15

Ce héros de la foi ne faisait

pas l'expérience de ce que nous appellerions

une vie abondante.

 

Quand ses amis vinrent le consoler,

ils ne tardèrent pas à énoncer le faux postulat

indiqué en titre de ce chapitre.

 

Ta crainte de Dieu n’est-elle pas ton soutien ?

Ton espérance, n’est-ce pas l’intégrité de tes voies ?

Souviens-toi donc : quel est l’innocent qui a péri ?

Et où les hommes droits ont-ils disparu ?

4.6-7

 

Ils lui disent en somme 

: « Si tu mènes une vie vraiment sainte,

tu seras préservé de la

souffrance. »

 

Dieu fausserait-il le droit ?

Le Tout-Puissant fausserait-il la justice ?

Si tes fils ont péché contre lui,

il les a livrés à leur crime.

Mais toi, si tu recherches Dieu,

si tu implores la grâce du Tout-Puissant,

si tu es sans reproche et droit,

certainement alors il veillera sur toi et rétablira

ta demeure qui abritera

ta justice.

8.3-6

 

L'accusation est à peine voilée :

Job, tu souffres à cause de ton péché.

Si tu étais vraiment bon, tu ne

souffrirais pas.

 

Pour toi, si tu diriges ton cœur

et si tu étends tes mains vers Dieu,

si tu éloignes l’injustice de ta main et

ne laisses pas demeurer l’iniquité sous tes tentes,

alors tu lèveras ton front sans tache,

tu seras ferme et sans crainte ; car tu oublieras ta peine,

tu t’en souviendras comme des eaux

qui se sont écoulées.

11.13-16

 

Job, si tu t'appuies entièrement

sur Dieu et si tu te tiens à distance du péché,

ta souffrance disparaîtra.

 

Accorde-toi donc avec Dieu,

et tu auras la paix ; par là, ce qui te reviendra sera bon.

Reçois de sa bouche instruction, et mets ses

paroles dans ton cœur.

22.21-22

 

Autrement dit :

Pour remédier à ta souffrance, abandonne-toi

à Dieu et étudie sa Parole.

 

Le message que Job reçut de ses amis est bien connu :

tu souffres parce que tu as fauté spirituellement.

Ressaisis-toi ; alors Dieu te bénira et te délivrera

de tes souffrances.

 

Parce que le message de ces amis

n'était ni biblique ni vrai, Dieu les rabroua :

« Ma colère est enflammée contre toi

et contre tes deux amis,

parce que vous n’avez point parlé de moi

avec droiture comme l’a fait mon

serviteur Job »

42.7

 

Pourtant, tous les jours,

des chrétiens sont certains de souffrir

parce qu'ils ont mal agi.

Et leurs amis ne leur sont pas d'un secours

plus efficace que ceux de Job,

quand ils disent :

« Vous feriez mieux d'être

plus spirituels. »

 

Au contraire,

Dieu annonce que nous ferons face au péché

et à la souffrance en nous,

chez les autres et dans le monde qui nous entoure,

même si nous pratiquons notre culte quotidien

et si nous allons à l'église deux fois le dimanche.

Le fait d'être chrétien ne nous met pas à l'abri

des difficultés et de

la souffrance.

 


 

2010-01-29T07:33:00+01:00

Prov 14;3

Publié par sulamite -



Dans

la bouche

de l'imbécile fleurit l'orgueil

Les paroles des

sages assurent leur

protection.

 


2010-01-29T07:22:00+01:00

Enter This Temple ; Leeland

Publié par sulamite -


 

 

Nous sommes sauvés dans un monde perdu
Tout notre espoir repose dans la Croix

Dieu de la force,

notre faiblesse montre que
Nous avons besoin de Toi, Seigneur

Père, entre dans

ce temple




Viens toucher ton peuple
Nous devons être où tu es

Des les enfants qui vivent comme leur Père
Lavés à l'eau pure
Nous devons être comme toi


Nous sommes à la recherche de taprésence
Nous frappons à la porte

Que ton aile nous couvre
Pour gouter ta communion
Ta communion


2010-01-29T07:10:00+01:00

Prendre un air important !

Publié par sulamite -


 

C’est vrai partout,

dans tous les milieux, vous trouverez des gens

qui aiment prendre un air important !

Mon pasteur me disait parfois :

« Ces personnes n’ayant rien d’important à dire,

donnent de l’importance à tout ce qu’elles disent ! »

Et ce n’est pas faux !

Bien entendu

que dans nos milieux chrétiens

nous n’échappons pas à la règle ; mais oui, il y a des gens

qui aiment se donner « un air important »,

et qui se gargarisent de leurs responsabilités (souvent petites) !

Que pouvons-nous y faire ?

Le dire, l’écrire et puis combattre,

non pas les personnes,

mais cet état d’esprit bien éloigné

de l’Évangile !


Certaines personnes

ne sont pourtant absolument pas faites pour arriver

à des niveaux de responsabilité plus élevés

. Mon pasteur, le même déjà cité plus haut,

m’avait dit un jour 

: « Tu verras

comment un titre peut changer les gens ! »

Je dois avouer que j’avais eu du mal à le croire ;

la suite lui a donné mille fois raison !
Voyez cet « air important » que prennent ces musiciens

qui n’ont jamais le temps de prier ou d’avoir une communion

avec Dieu mais qui

« maîtrisent leur instrument comme personne »,

du moins le croient-ils !

Et que dire de « l’air important »

dont s’affublent certains directeurs de louange

, se prenant pour Mickaël W. Smith

(mais en mieux tout de même,

à leur idée) ;

« l’air important »

vous le trouvez aussi chez les traducteurs de chants

venus d’Australie, des États-Unis ou d’Angleterre

; avec eux on a parfois l’impression qu’ils

sont les auteurs des chants, mais non,

« Souvenez-vous,

vous êtes juste les traducteurs et

parfois de très mauvais

traducteurs !

Alors pourquoi cet « air important » !

Quelqu’un me dira :

« Et vous autres les pasteurs alors ? »

Hélas, mille fois hélas !

Ce n’est que trop vrai ! Si la tâche du pasteur

est importante, il n’en est pas moins vrai

que certains ne vivent leur ministère

que par l’importance

qu’ils se donnent eux-mêmes,

faisant mousser leurs petites fonctions nationales

ou régionales, et mettant sans cesse

en avant leur titre, tellement

relatif !

 

La véritable importance,

un pasteur l’acquiert dans son église locale,

sur le terrain, face aux problèmes des « vrais gens »

et jamais ailleurs !
Nous sommes tous des gens importants,

mais tous nous ne ressentons pas le besoin de prendre

un « air important » !

Je connais bien des personnes

qui n’ont l’air de rien

mais qui ont une véritable influence

dans leur domaine et une influence heureuse,

bénéfique dans leurs responsabilités locales,

régionales ou nationales,et qui,

pourtant, ne parlent jamais

de ce qu’elles

font !

Se donner « l’air important »

n’est que l’expression d’un besoin de reconnaissance,

d’une souffrance du cœur, d’un mal de l’être,

d’un complexe d’infériorité notoire !

C’est secondaire, mais pour certains c’est physique,

il faut qu’ils soient les plus importants.

D’ailleurs ils sont convaincus de l’être,

ce qui les amène à mépriser les autres

, à estimer qu’ils font mieux, et à penser

« heureusement qu’ils sont là ! »

Vous ne serez

jamais pris au sérieux

en prenant « un air important » ;

ce qui est important c’est que vous soyez vous-même,

que vous guérissiez de vos complexes

et que vous puissiez vivre

une vie authentique

en cessant de

poursuivre des chimères

et des illusions !


Vous êtes destiné à être important,

mais vous ne le serez jamais aussi longtemps

que vous prendrez « un air important » !

Soyez vous-même, n’enviez pas les autres,

trouvez votre créneau et ne cherchez pas à imitez autrui

; soyez délivré de vos idoles secrètes

qui vous trompent sur ce que vous êtes vraiment !

Finalement, Dieu ne peut rien faire avec des gens

qui prennent en permanence « l’air important » !

Il travaille avec ceux qui savent ce qu’ils sont

et ce qu’ils valent ! L’importance c’est lui

qui la donne !

SFoucart


2010-01-28T08:31:00+01:00

Prov 14; 2

Publié par sulamite -




Qui mène

une vie droite respecte le Seigneur

. Celui qui se conduit

de travers le

méprise.

 

 


2010-01-28T08:23:00+01:00

Robin Mark- When its all been said and done

Publié par sulamite -






Quand tout sera dit et fait
Il n'y a qu'une chose qui compte
Ai-je fait de mon mieux pour vivre de la vérité?
Ai-je vécu ma vie pour toi?

Quand tout sera dit et fait

Tous mes trésors ne signifieront rien

Seulement ce que j'ai fait
les récompenses Pour l'amour
Résisteront à l'épreuve du temps

ta miséricorde est si grande
Que tu regardes au-delà de notre faiblesse
Que tu trouves de l'or plus pur que l'argile de potier
Des pécheurs transformés en saints

Je te louerai toujours

Ici, sur terre et dans le ciel ,après
Quand tout sera dit et fait
Tu es ma vie

 

 


2010-01-28T08:18:00+01:00

conscience

Publié par sulamite -


Qu’il est difficile

à chacun de voir dans son propre jeu!

Les psychologues le savent :

nous nous défendons d’ouvrir les yeux

sur nos côtés sombres, mais

nous sommes capables de faire la pleine lumière

sur la faute des autres…

Le prophète Nathan

contourne les défenses psychologiques du roi David.

Il lui raconte une fable au sujet d’un

pauvre homme qui se serait fait voler sa seule brebis chérie

par un riche propriétaire voulant recevoir des invités

sans entamer son troupeau.

Furieux, le roi David

déclare qu’un tel homme mériterait la mort.

Nathan dévoile alors à David

qu’il vient de se condamner lui-même,

puisqu’étant roi et ayant des nombreuses femmes,

il est allé prendre en cachette la femme d’Urie,

son guerrier, qu’il a par la suite envoyé

mourir sur le champ de bataille.

La parabole de Nathan

parle de David

sans qu’il le

sache.



Les paraboles de Jésus s’adressent aussi

à notre conscience;

encore faut-il avoir le courage

d’ouvrir les yeux sur nos agissements.

La parole lucide et bienveillante

de nos frères ou sœurs comme Nathan est précieuse

. Accueillons avec reconnaissance les Nathan

qui nous aident à voir clair dans notre propre jeu.

Et tournons-nous vers le Dieu miséricordieux qui,

en nous pardonnant, nous inspire

l’amour qui guérit.

R F Luna

 


 


 

2010-01-27T09:02:00+01:00

Prov 14; 1

Publié par sulamite -



Une femme

pleine de sagesse assure

la solidité d'un foyer,mais

une femme sotte le

détruit de ses propres

mains.

 







Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog