Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #message transmis catégorie

2013-01-02T07:42:00+01:00

TTS (ou Très Très Spirituel )

Publié par sulamite -

 

 

 

 

J’ai

rendu visite

un ami chrétien.

Très chrétien, même,

puisqu’il dit avoir lu la Bible

en entier plus de quarante fois : de quoi

culpabiliser tous ceux qui, même avec

un programme de lecture sur six

ans, ne parviennent

pas à tenir le

rythme.

Il

me

reproche

d’écouter des

musiques de variétés,

là où lui n’écoute que de la

musique chrétienne qui, naturellement,

édifie l’âme et la protège de toute corruption

mondaine.Et quand nous parlons de nos lectures,

il s’inquiète que je puisse apprécier

comme tout le mondeMarc Lévy

et Guillaume Musso,qu’i

 ne connaît 

 pas.

Il

est vrai

que sa bibliothèque

ressemble aux catalogues

de la CLC et de la Maison de

la Bible. Chez lui, pas de télévision

ni d’internet : ce ne sont que des

instruments malsains

et mal-saints.

D’

une

spiritualité

exemplaire, il me

parle de Jésus comme

de son ami fidèle et tendre,

le Roi des rois, son ancre, sa voile... 

Après cette visite édifiante, je me suis

demandé si j’étais encore un bon chrétien,

moi qui accepte tant de compromis

culturels au détriment

d’exclusivités

cultuelles

.Puis

je

me suis

 posé une autre

question : que sont

une musique chrétienne et

un livre chrétien ? Si je m’en tiens

aux définitions normales, une musique

chrétienne serait une musique qui a donné

son cœur à Jésus-Christ et le reconnaît

comme son Sauveur personnel. Elle

ne ferait acception d’aucune note,

blanche ou noire, et placerait

chacune au même niveau.

Ce serait une

musique

à la

portée

de tous, qui

passerait de la clé

de sol aux clés du Royaume.

Pure et sainte, elle ne pourrait être

jouée que sur des instruments chrétiens,

fabriqués avec des matériaux chrétiens,

surtout pas importés de Chine. 

Les livres chrétiens

devraient être

imprimés

sur

du

papier

vierge de

toute corruption

(attention au recyclé

qui pourrait transmettre des

traces de mal) chez un imprimeur

chrétien, qui s’engage à ne mettre sous

presse que des messages divins.

Chaque mot édité devrait être

intègre,converti et n’être

utilisé que pour

témoigner

de

la

Bonne

Nouvelle.

Et pourtant !

Je me suis rendu

compte que dans ma

bibliothèque figuraient côte à

côte :"La révélation des origines "et 

"Le mec de la tombe d’à côté"

Et pourtant, le meuble

résiste à mes

errements

littéraires

et les

 livres

ne

 

bibliotheque-design-rouge.jpg

 


se

détestent

pas au point

de changer de rayon.

Serait-ce un signe ? Des

ouvrages peuvent-ils cohabiter

malgré les idées contradictoires qu’ils

véhiculent ? Mon ami, chrétien professionnel,

aurait-il quelques torts et moi quelques

raisons ? Et réciproquement ! Dois-je

mettre de l’ordre dans ma

bibliothèque

et dans

ma

vie ? 

J’ aimerais

être non seulement

un bon chrétien, mais

aussi un bon évangéliste.

Tiens ! En parlant d’évangéliste,

je me souviens soudain de

l’un d’eux, un Alsacien

qui aimait à

dire : 

«Il

y a des

chrétiens

qui sont pieux,

mais tellement pieux,

qu’on pourrait en faire

des clôtures !» 


H Not

 

 


 


 

 

 


 

2012-06-20T06:53:00+02:00

Jumeau ?

Publié par sulamite -

 

 

 

 

 

Thomas

est plusieurs fois

mentionné dans l’évangile de

Jean,  avec l’indication du surnom par

lequel il est connu : Didyme, ce qui

signifie ”jumeau” en grec. Mais

qui donc est l’autre jumeau

de la paire ?

 

 

6974204-M.jpg


Lors

de la

résurrection

de Lazare, Thomas

engage les disciples à suivre

Jésus en Judée même au péril de

leurs vies, car l’hostilité envers

Jésus y est violente

Jean 11,16



Pendant

le discours d’adieu,

Thomas s’intéresse au chemin à

prendre pour suivre Jésus

et interroge le Maître pour

connaître ce chemin

jean 14,5



A

la fin

de l'évangile,

Thomas est l’un de ceux

à qui Jésus apparaît (Jean 21,2).

Thomas est absent lorsque,

au soir de Pâques,

Jésus apparaît

à ses

disciples

enfermés dans

une pièce bien close

La grande nouvelle de la

résurrection laisse Thomas incrédule :

non seulement il veut voir Jésus

pour croire, mais il veut

aussi le toucher

Jn 20, 24



. Alors,

quand Jésus

apparaît à nouveau

à ses disciples, il propose

à Thomas de toucher ses plaies,

les marques des clous dans ses mains

et celle de la lance dans son côté.

Si Jésus exhorte Thomas à croire,

il ne lui adresse nul reproche,

ni sur son absence ni

sur son incrédulité.

De plus,

le

texte

ne dit à

aucun moment

que Thomas a touché

les plaies de Jésus : l’apparition

de Jésus et sa parole ont suffi pour

que Thomas prononce ces paroles :

Mon Seigneur et mon Dieu !

A cette confession,

Jésus répond

par

une parole

destinée à tous ceux

qui croiront sans l’avoir vu.

Thomas, parce que tu m'as vu,

tu as cru, bénis sont

ceux qui n'ont pas

vu, et qui ont

cru.

Jn 20:29



comment

croire au Ressuscité

sur la parole des autres,

sans l’avoir vu ? Thomas n’a pas

pu croire à la véracité d’une

expérience qu’il

n’avait

pas

faite lui-même

, le témoignage des autres

disciples n’a pas suffit

à le rendre

croyant.

Cette

situation

n’est-elle pas

celle de tous les croyants ?

Tous, forcément, comme Thomas,

ne connaissent la résurrection : que

par l’annonce que d’autres

leur en ont fait.

Cette

similitude, cette

ressemblance entre

Thomas et chaque

croyant donne

une clef

de

compréhension

de son surnom de

Didyme, “jumeau”.

celui qui entend la nouvelle

ne peut la croire sans faire lui-même

l’expérience d’une rencontre

avec le Ressuscité

Il est est le

jumeau

 

Thomas.

est un type de

ceux à qui est annoncé

l'évangile : ses interventions précédentes

posent la question des disciples

d'aujourd'hui : comment

suivre Jésus” ?

Notre

expérience

est similaire à celle

de Thomas même si elle

différe Car lui a pu rencontrer Jésus

physiquement alors que les

croyants des générations

suivantes le rencontreront

tout aussi véritablement

.Mais de manière

différente

dans

la plupart des

cas : la rencontre

s’expérimente au travers

de l’Esprit et de l’évangile, qui

se présente non comme écriture à croire

mais comme Ecriture pour croire

. C’est ainsi que tous les

jumeaux sont dits

heureux

 

 

 

 

 

 









 

2012-05-17T07:28:00+02:00

"Pécheresse".

Publié par sulamite -

 

 

 

 

 

 

 

 


Le


féminin


de pécheur c'est


pécheresse. Avez vous déjà


prononcé ce mot? On en a plein la bouche,


à lui tout seul il pèse son propre poids.


Quand dans l'évangile on parle d'une


"pécheresse "qu'il s'agisse de


Marie de Magdala,


de la


Samaritaine,


ou la femme adultère,


c'est toujours de "sexualité


qu'il est question. Le péché


de la femme c'est soit de succomber à


la convoitise d'un autre, soit de susciter


la dite convoitise. Si certains juifs


bénissent tous les jours Dieu


de ne pas être une femme ce n'est


pas pour rien!



Pourquoi


cette


introduction?


Tout simplement


parce que quand je


pratique la prière du coeur,


je dis "aie pitié de moi pécheur", ou


logiquement puisque cette phrase est au


singulier et que je la prononce non pas en groupe


(là on pourrait dire que le masculin


l'emporte sur le féminin dans notre

belle langue

française)


mais


individuellement,


alors je devrais ou


pourrais employer le mot au féminin.



Seulement voilà, je n'en n'ai pas


du tout envie... 

 

Si se dire

 

 

tipografia-godard-11.jpg


(se


reconnaître)


pécheur est relativement


facile, parce que c'est un peu se


reconnaître comme un pauvre type, pas capable


par lui même de faire le bien qu'il


voudrait faire, se reconnaître comme


pécheresse (mettez bien le son


quand vous prononcez ce mot),


c'est tout à fait autre


chose, car c'est


presque


se reconnaître


comme occasion de chute pour l'autre...

 

Conclusion, vaut mieux


continuer à dire


pécheur...

 

porteuse d'eau

 

 

 


 

 




2012-04-02T08:13:00+02:00

Personne n’est plus grand...

Publié par sulamite -

 

 

 

 Personne 

 n’est plus grand

que sa vie de

prière.

Le

pasteur

qui ne prie pas est

en train de jouer; les gens

qui ne prient pas sont en train de s’écarter

du chemin de la vie .   L'estrade peut être une vitrine

pour montrer ses talents; la chambre fermée où

l’on prie n’est pas propice à la mise en valeur

d’un individu. L’Église est pauvre dans

plusieurs domaines aujourd’hui

, mais elle l’est encore

plus dans le

domaine

de la

 

un-monde-de-reve-entre-les-mains.jpg


prière. 

Nous avons

beaucoup de gens

qui organisent, mais peu

de gens qui « agonisent »;beaucoup

de chanteurs, d’écrivains, de pasteurs,mais peu

de combattants; beaucoup de craintes,

peu de pleurs; beaucoup de choses

à la mode, peu de passion;

beaucoup de gens

qui

interviennent,

mais peu qui intercèdent.

Parce que nous échouons dans

ce domaine, nous échouons partout.

  Nous prenons l’action pour de l’onction,

l’agitation pour de la création,

le vacarme pour des

réveils.


Anonyme

 

 


 

 


Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog