Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

2011-05-31T08:43:00+02:00

Kierkegaard

Publié par sulamite -

 

 

 

Je

me suis rendu

compte que j'avais de moins

en moins de choses à dire, jusqu'au

moment où, finalement,je me

suis tu.Dans le silence,

j'ai découvert la voix

de Dieu


Dans

le vrai rapport

de la prière, ce n'est pas

Dieu qui entend ce qu'on lui demande,

mais celui qui prie, qui continue de prier

jusqu'à être lui-même, celui qui

entend ce que Dieu

veut

 

 

 

 


2011-05-30T07:57:00+02:00

histoire d'araignée

Publié par sulamite -

 

 

 

Un

chevalier

a vu de ses yeux la

terrible araignée dont le

venin détruit les lieux qu’elle traverse.

Il part à fond de train sur son cheval prévenir

à la ronde tous les habitants, mais tous

ceux qu’il rencontre se détournent

avec effroi et s’enfuient.

Désemparé,

il fait

halte près

d’une source pour donner

à boire à sa monture… et voilà

que, dans le reflet de l’eau, il peut voir

enfin que l’énorme araignée est

accrochée au cimier de

son heaume.

°°°

 

 



tu es

convaincu toi–même

d'être le guide des aveugles,

la lumière de ceux qui sont dans les

ténèbres, pédagogue des fous, enseigneur

des enfants, ayant la forme de la connaissance

et de la vérité dans la tora; toi donc,

l'enseigneur d'autrui, tu ne

t'enseignes pas

toi–même



Ro 2 ; 19

 

 










2011-05-29T07:50:00+02:00

homme ? ou époux , mari ....? (4 )

Publié par sulamite -

 

 

 

 



 Il y a

des hommes

, des maris parce qu’il y a

des femmes. Les uns ne sont qu’avec

les autres, et réciproquement.

Il en est ainsi dès le

commencement

dans la

Genèse,

lorsque l’humain

est créé, il est humain, adam.

L’homme apparaît dans la reconnaissance

de la femme lorsque celle-ci aura été

créée à partir de l’adam,

de l’humain

. C’est

par leur

relation que

l’homme et la femme

deviennent homme et femme,

et cette relation qui les découvre

l’un à l’autre, l’un de l’autre, l’un par l’autre,

cette relation, dans le texte biblique,

est mise en scène dans la

société par le

mariage

Pas simple

que cette relation

du mariage ! Nous avons

déjà vu comment la Samaritaine

a eu cinq maris avant d’être avec un sixième

homme qui n’est pas son mari.

Dans un ordre d’idée un

peu semblable,

l’exhortation

de Paul

dans

1 Ti 3 : 1et ss

indique qu’un homme

a parfois plusieurs femmes

en même temps, car il précise :

il faut que l’évêque soit “irréprochable,

mari d’une seule femme, sobre, pondéré, de bonne

tenue, hospitalier, capable d’enseigner,

ni buveur, ni batailleur, mais

doux, ni querelleur, ni

cupide”…



La

liste se

poursuit, mais nous

avons bien noté que le premier argument

d’irréprochabilité est d’être mari

d’une seule femme.

Il en est de

même

pour les diacres :

qu’ils soient maris d’une

seule femme, qu’ils gouvernent bien

leurs enfants et leur

propre maison.

1 Ti 3,8-13

Polygamie

ou divorces répétés

pouvaient donc se rencontrer dans

les premières communautés

chrétiennes…

 Autre

mari du NT

Ananias, dans les Actes

Ananias et sa femme Saphira

retiennent une partie du

prix de la vente d’un

champ, mais

d’un

commun

accord, dissimulent

cette retenue à l’apôtre Pierre,

et prétendent l’un après l’autre lui

porter la totalité du montant de la vente

. Ananias le premier est convaincu de mensonge

et tombe, mort, aux pieds de l’apôtre

. Quand Saphira arrive à son tour,

ignorant le décès de son époux,

elle persiste dans

le mensonge

et Pierre

s’indigne alors :

« Comment avez-vous pu

vous mettre d’accord pour provoquer

l’Esprit du Seigneur ? Ecoute, les pas de ceux

qui viennent d’enterrer ton mari sont

à la porte  ils vont t’emporter

toi aussi. »

Et

Saphira

tombe morte à son tour

L’accord entre le mari et la femme,

révélé au début du récit, puis repris par

Pierre, est exprimé avec le verbe sumphonéô, dans

lequel on reconnaît une symphonie.

Mais dans cette symphonie

pour un mensonge,

le mari

et la femme

se trouveront finalement

réunis… dans la

tombe


 




2011-05-28T08:54:00+02:00

homme ? ou époux , mari ....? (3 )

Publié par sulamite -

 

 

 

 



Anêr:

homme et/ou mari

, le même mot, comme s’il n’y avait

d’homme que marié, comme s’il n’y avait d’homme

qu’avec, en face, par rapport à la femme.

L’inverse est tout autant vrai

puisque c’est le

même mot

qui

dit la femme

et l’épouse : gunê;

de même qu’en français,

on dit femme pour l’humain de

sexe féminin et pour

désigner

une

épouse.

Anêr, homme,

mari ou époux, les

traducteurs ont leurs critères

pour choisir : dans la TOB

seul Joseph

est

un époux (anêr)

, l’époux de Marie.

Les autres traductions

d’aner par époux sont réservées

à des textes où l’époux est une figure

du Christ en général. Les autres aner

sont des maris, quand l’accent

est mis sur leur état

d’hommes

mariés.



Ainsi Jésus

sait-il que la femme

samaritaine a eu cinq maris

et que l’homme qu’elle a au moment

de sa rencontre avec Jésus

n’est pas son mari

dans le texte

grec,

ce sixième

homme n’est

d’ailleurs ni anêrni anthrôpos ,

seulement un pronom

celui-ci”.

 

 

 

 




Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog