Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

2016-02-25T08:39:48+01:00

CV

Publié par sulamite -

Dieu

ne s'inquiète

pas de la marque

de ta voiture

mais

de

combien

de personnes

tu as transportées

la grandeur de ta maison

ne l'impressionne pas

Il regarde combien

de personnes tu

as reçues dans

ta maison

Dieu

CV

ne

s'occupe

pas de ta garde-robe

mais s'intéresse

au nombre de

personnes

que

tu

as aidées

à se vêtir

Dieu

ne

demande

pas dans quel

quartier tu habites.

Il se soucie de

comment tu

traites tes

voisins

Il ne

demande

pas pourquoi

tu as pris autant

de temps pour

venir à lui ,Il

t’accueille

avec amour

2016-02-22T09:05:37+01:00

Un échec ? Par rapport à quoi ?

Publié par sulamite -

Dans

sa réflexion

autour des échecs dans

nos parcours de vie, Manfred

Engeli aime rappeler la distinction

suivante. Lorsqu’on parle d’échecs,

il y en a de deux sortes : les évitables et

les inévitables. Les échecs évitables, ce sont

ces échecs où avec un peu plus de travail,

de persévérance ou d’amour on aurait

réussi l’examen, la course ou la

rencontre. On peut aussi éviter

de se trouver en situation

d’échec en réfléchissant

à la manière dont on

se fixe des buts.

« Un

Un échec ? Par rapport à quoi ?

jeune

homme,

explique Manfred

Engeli, souhaite conquérir

le coeur d’une jeune femme.

S’il n’y parvient pas, il le vivra

peut-être comme un échec. Mais

gagner l’amour de quelqu’un, est-ce

un but justifié et valable ? » En fait pour

ce psychothérapeute, nous nous fixons souvent

des objectifs qui dépendent de la liberté

d’autrui. « On s’expose alors à

connaître constamment des

échecs en procédant

ainsi. Nos buts

doivent

dépendre

de nous-mêmes

et pas de la volonté

et de la liberté d’autres

personnes. » Redéfinir ses

buts permet ainsi d’éviter

de se trouver en situation d’échec.

Les échecs inévitables, ce sont des

événements qui interviennent dans notre

vie et qui sont totalement indépendants

de notre volonté. Pour évoquer de tels

échecs, Manfred Engeli aime citer

des expériences tirées de sa

pratique thérapeutique.

« Dans

l’accompagnement

de personnes, explique-t-il,

on peut accomplir un travail de

qualité et connaître l’échec, parce

que votre interlocuteur ne vous autorise

pas à lui venir en aide. A chaque

offre que vous lui faites, vous

essuyez un refus. Ces

accompagnements

qui se terminent,

du côté de

votre

vis-à-vis,

par un refus

de faire un bout

de chemin, sont les

échecs professionnels

les plus difficiles que j’ai

vécus. Ils ont été plus difficiles

à vivre que ceux où je voyais

largement ma part de

responsabilité dans

les mauvais

résultats

de

la thérapie. »

Par rapport aux

échecs inévitables,

Manfred Engeli plaide

pour que nous quittions

une « compréhension naïve »

de l’existence. Souvent nous pensons

que nous avons droit au bonheur,

et tout ce qui vient entraver ce

bonheur est perçu comme

un échec. « La vie

humaine est liée

à beaucoup

de

difficultés

et de malheurs

que nous ne choisissons

pas, martèle-t-il. Avoir conscience

de cela, c’est déjà faire un

premier pas qui

permettra,

face

à une

difficulté

ou à un échec,

de se dire :

ça m’est

arrivé !

2016-02-17T08:22:58+01:00

rire?

Publié par sulamite -

Abraham ,

Sarah , Isaac ,

plusieurs ont ri , certains

textes de la bible sont empreints

d'humour ,de jeux de mots ,

d'images drôles , qui ,

par le biais de

l'humour

donnent à

réfléchir ....mais

Jésus ?

Les

évangiles

ne mentionnent

jamais le rire de

Jésus . Cela prouve-

t-il qu 'il n’ait jamais

ri ? les évangiles

ne nous

rapportent

que l’activité

publique de Jésus

au cours des trois dernières

années de sa vie, à un

moment où l’hostilité

à son égard ne

cesse de

grandir

au

point

d’entraîner

sa mort (difficile

de rire dans une telle

situation...) ;d’autre part,

les évangélistes disent

explicitement qu’ils n’ont

pas mis par écrit tout

ce qu’ils ont vécu

avec Jésus ou

tout ce

dont

 rire?

ils

ont été

témoins, mais

seulement les paroles,

et actes de Jésus propres

à susciter ou conforter

la foi .On peut

donc penser

que

les

rires ou

sourires de

Jésus ,comme

son aspect physique

ne revêtaient pas aux

yeux des évangélistes

uneimportance telle

qu'ils aient jugé

utile d'en faire

mention

...

la

question

reste

entière

...

2016-02-16T09:10:46+01:00

roi

Publié par sulamite -

Sa

puissance

à Lui, c’est d’être

sans puissance, nu,

faible, pauvre---mis à

nu par son amour, affaibli

par son amour, appauvri par

son amour.Telle est la

figure du

plus

roi

grand

roi d’humanité,

du seul souverain

qui ait jamais appelé

ses sujets un à un,

à voix basse de

nourrice. Le

monde ne

pouvait

l’entendre.

Le monde n’entend

que là où il y a un peu

de bruit et de puissance.

L’amour est un roi sans puissance,

dieu est un homme qui marche

bien au-delà de la

tombée du jour.

C Bobin,

Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog