Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #poesie catégorie

2017-07-13T08:17:01+02:00

psaume

Publié par sulamite -

 

Moi,

mon Dieu,

c’est mon étoile

Dieu c’est mon père et ma mère

je n’ai jamais peur de rien

sa liberté me libère

l’avenir est

son jardin

C’est

ma route

de vacances

chaque jour mon

premier jour .Il est le

nom de ma chance mon

futur du verbe amour

Quand ma vie

devient

trop

psaume

 

sèche

quand mon

cœur brûle au piment

mon Dieu, c’est ma boisson

fraîche c’est mon vin gris pétillant.

La mort me prend dans ses sables

l’ombre du mal fait le guet

mais tu me dresses

une table tu me

prépares un

banquet.

J Debruynne

 

2017-07-11T07:48:26+02:00

parole

Publié par sulamite -

Loué

sois tu, mon Dieu,

pour les consonnes et les voyelles,

pour leur élan fantasque

et leurs unions

tranquilles.

Loué

sois

tu

pour

l’enchantement

des syllabes, la musique des

noms et le  tranchant des

verbes. Loué sois

tu pour

la

secrète

respiration

des phrases et l’infinie richesse

de leurs agencements.

Loué sois

tu

pour

l’intonation

de la voix, pour l’accent

du terroir et la couleur des mots

qu’enfantent nos lèvres.

Loué sois

tu

pour

la parole humaine,

celle qui hésite au bord du mystère,

celle qui se presse à exprimer la

joie,celle qui trébuche quand

s’y mêlent les pleurs,

celle qui murmure

l’amour au

matin,

celle

 

parole

 

qui

gronde

d’espoir contenu,

celle qui chante sans pouvoir s’arrêter,

celle qui donne le goût de vivre,

le courage de

lutter,

et

l’espérance

d’un jour nouveau.

Oui, il est bon de te louer,

de parler dans l’estime du langage d’homme

et de poursuivre chaque jour

notre tâche d’ouvrier

de la parole.

J-Y Quellec

 

 

 

2017-07-10T08:24:50+02:00

pousse

Publié par sulamite -
 

Fragile

comme une

feuille,  Forte comme

un arbre, ma vie !Elle plonge

ses racines dans le sombre terreau

d’un monde dur et obscur...Mais

elle peut puiser sa force au

frais ruisseau où coule

l’eau vive de la

Parole.

Elle

 

pousse

 

peut

étendre

ses branches

comme des mains

vers le ciel pour que le

souffle de Vie pénètre et

berce chacune de ses feuilles.

Si je n’ai pas choisi le lieu où

l'arbre de ma vie a été

planté, je peux choisir

ce qui nourrira la

sève de ma

vie.

 


 

2017-07-07T08:52:58+02:00

vivant

Publié par sulamite -
 
 
Il
est celui
qui étonne
celui qui s’étonne
le suivre c’est quitter
l’indifférence
Innover
renverser
l’habitude
au lieu de me priver
savourer chaque
miette

 
 
vivant
 
 
 
mettre
de côté ce
regard grave
du repentir
et
laisser
l’émerveillement
me recueillir
C’est
simple
comme une primevère
en fleur
vivre
en compagnie
du Vivant
et
devenir
à son école
plus que
vivant
 
 

2017-07-06T07:33:47+02:00

La Tentation du Christ selon Pierre

Publié par sulamite -

 

 


Il

souffle.

Toute la poussière

m'entoure, m'environne.

C'est l'horizon entier qui se

déroule devant moi. Le proche

comme le lointain se confondent.

Le sable et l'argile ne reflètent du ciel

que les nuances tranquilles et vagabondes

des esprits qui s'y retrouvent.Je scrute. Immobile

et impassible. Je suis sentinelle minérale,

alourdie des fossiles du passé. Je

suis l'accueil de l'histoire qui se

sédimente.Soudain, il

passe. Et il souffle.

Encore plus fort.

Encore plus

doux. Ce

souffle

me

réchauffe

et m'apaise.

Il n'est ni bourrasque,

ni tempête, tout juste le

lointain battement d'aile d'une

colombe.Soudain, tout est présence.

J'entends un ventre creux, affamé. Une gorge

sèche. Un corps épuisé.

Il n'est pas seul.

L'autre est là.

Celui

qui

 

La Tentation du Christ selon Pierre

nous

chuchote

à l'oreille dans

nos faiblesses. Celui

qui nous rejoint dans nos

détresses et nous offre le sommeil.

Celui qui oppose le confort léger à la

vie qui survient. L'autre dont la promesse

anesthésie mieux que le miel tiré des fleurs

superficielles.Et il murmure. Il interpelle. Cherche

la faille où loger son discours: "Si tu es Fils de Dieu,

ta Parole peut soumettre la nature"Lentement,

une ambition s'éveille en moi. Je pourrai

convoquer ce qui me compose,

réaligner toutes mes

particules pour

nourrir

le

Premier.

Réduire le

cristal à une mie

onctueuse.Mais voici

qu'il parle: "La nature est libre.

Ni souveraine ni soumise. Ma Parole

est là pour tracer le sillon où naissent l'identité,

la fécondité et l'éternité."L'autre se replie et

mon désir se fane. Je suis pierre, et mon

fruit est prémisse de l'Eglise. Echo

d'avenir, cette Parole me fait vivre.

Ils repartent. Puis reviennent.

Dans leur valse l'air

s'éveille.

L'autre

oppose. Lui

repose.L'autre agite.

Lui médite.L'autre soumet.

Lui renaît.Il souffle toujours, mais

le battement d'aile vibre dans le vêtement

des anges. Il ne cherche ni pouvoir, ni savoir,

tout juste s'émouvoir. L'autre confus, s'en va. Son

retour lorgne à chaque détour.Je suis pierre,

et mon lit n'est ni rivière ni carrière.

Juste un peu de poussière

accrochée à sa

lumière.

 

2017-05-22T07:49:22+02:00

aujourd'hui

Publié par sulamite -

 

Vis

le jour

d'aujourd'hui :

Dieu te le donne,

il est à toi,

Vis  le

en

Lui

Le jour

de demain

est à Dieu,

il ne t'appartient

pas.Ne porte pas sur

demain Le souci d'aujourd'hui.

Demain est àDieu :

Remets le

Lui .

 

 

aujourd'hui

 

Le

moment

présent est

une frêle passerelle.

Si tu le charges des regrets

d'hier, De l'inquiétude de demain,

La passerelle cède et tu perds pied.

Le passé ? Dieu le pardonne.

L'avenir ? Dieu le donne.

Vis le jour d'aujourd'hui

En communion

avec

Lui

 

 

2017-03-27T08:28:36+02:00

HAIKUS D’EVANGILE

Publié par sulamite -

Une

 définition

 rapide

Le

haïku

est une

forme japonaise

de poésie permettant

de noter les émotions, le

moment qui passe et

 qui émerveille ou

qui étonne.

 

 

 Jésus

força ses

disciples à

monter dans la

barque »

Marc 6,

45

 

L’inconnu fait peur.


Aller plus loin vers ailleurs.


Toujours repartir.


 

 

 

 

 


 

HAIKUS D’EVANGILE

 

 

Pendant

que Jésus renverrait

la foule «

Mc 6,

45

Pour laisser aux mots


le temps de gagner les coeurs,


le choix de chacun.

 

 

2017-03-10T09:45:10+01:00

Résurrection ou résurrections

Publié par sulamite -

 

Si

vous ne

croyez pas

quand je vous

ai parlé des choses

terrestres, comment

croirez vous quand

je vous parlerai

des choses

célestes?

Jn 3:12

 

I

Devant

cette Résurrection
Ce souffle sous d’autres cieux
Cette demeure en d’autres mondes
Ce jardin de
L’après dont le terreau et les confins échappent à l’œil des vivants
à leurs cœurs doublés de mémoires
à leurs corps pétris de temps

Je n’éprouve aucun appel
Et ne sais rien nommer

Imaginant ces esprits glorieux
Leurs espaces sans rivages
Leurs arbres sans saisons
Leurs miroirs sans pailles

Au bord du pays ultime
Où le fleuve qui va emporte toutes poussières

Où la bouche sans fond engloutit tous reflets

Les mots s’éteignent
Le regard s’interrompt

Voyageur éphémère

Je ne pénètre rien de ce domaine sans chair

Je ne sais rien toucher de ce lieu sans parois.

 

 

Résurrection ou résurrections

II

Mais ces résurrections prodigues et quotidiennes
portées par l’oiseau intime
soulevées par le flux du sang

De ces résurrections venues des ondes de l’âme et des semences du cœur

Je connais sèves et goût
Je sais l’ardent retour

Aubes profanes
qui nous tirent des marécages

Mains et voix
qui déplacent nos pierres tombales
nous offrent souffles et clarté

Sursauts du jour à jour
nés d’un regard aimant
issus d’une parole

Rayon au creux des brumes
Pluie sur nos déserts

Ainsi de petites morts en brèves résurrections

Les heures entraînent les heures jusqu’au concert final de l’incernable secret.

A Chédid

 

2017-01-31T08:23:45+01:00

souffle

Publié par sulamite -

 

 

Entre

la foi et

l’incrédulité,

un souffle 

Entre

la

certitude

et le doute,

un souffle.

Sois

joyeux

dans ce souffle

présent où tu vis,

Car la vie elle-même

est dans ce souffle qui passe.

De la demeure de l’impiété

jusqu’à la religion, il n’est qu’un souffle.

Du monde du doute jusqu’à la

certitude, il n’est

qu’un souffle.

Ce souffle

précieux,

chéris

le 

Car,

tout compte

  fait, notre vie c’est

ce souffle

même.

 

 

souffle

 

 la

vie même

est dans ce

souffle qui passe.

La différence est entre

le pessimisme et la sagesse :

soit la vie n’est qu’un souffle,

on peut s’en afflige

soit elle n’est

qu’un

souffle,

mais justement

elle EST dans ce souffle :

ce souffle c’est non seulement

mon souffle individuel, c’est le souffle

même de la vie, et c’est le souffle

que Dieu a mis en l’homme,

c’est le Souffle de Dieu

lui-même qui

est la Vie

même

 

O.Khayyâm

 

 

 

2017-01-15T08:35:12+01:00

ouvrir

Publié par sulamite -

 

 

Le

soleil

est déjà

levé. Ouvrir

mes volets ne

fait pas lever le

soleil, cela permet

seulement au soleil

d'entrer dans ma

maison, de la

réchauffer, de

l'illuminer.

Telle

est

 

ouvrir

la

première

fonction de

la prière : Dieu

est déjà levé sur

ma vie, je

le laisse

entrer.

F Varone

Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog