Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2018-01-11T09:20:12+01:00

Katharina Von Bora

Publié par sulamite -

 

 

La

femme

de Luther,

 Katharina von Bora,

a suivi un cheminement

très intéressant ; elle a aussi fait des

choix de vie inédits rompant avec les conventions

de l’époque. Née en 1499 en Saxe, aux environs

de Leipzig, dans une famille de petite noblesse

désargentée, ses parents la font entrer dès

l’âge de 5 ans dans un couvent de

bénédictines, puis à l’abbaye

cistercienne de Nimbschen

dirigée par sa tante

qui lui apprend à

lire et à

écrire,

ainsi

 

Katharina Von Bora


 

que

quelques

notions de

latin. En 1515,

elle prononce ses vœux

de nonne.Martin Luther publie

en 1521 un manifeste affirmant

que les Ecritures ne justifient en rien

l’existence du monachisme et que les vœux

prononcés par des religieux n’ont aucune

valeur. Ces idées font leur chemin dans

les monastères… En 1523, Katharina

et onze de ses consœurs 

s’échappent, dissimulées

dans des caisses

de poissons

livrées

à

l’abbaye,

puis elles sont

aidées par le milieu

luthérien. Katharina est

hébergée par la femme de

Lucas Cranach à Wittenberg et

rencontre Luther qu’elle épouse en

1525.Le Prince-électeur de Saxe, met

à la disposition du ménage un monastère

désaffecté de Wittenberg. Tandis que

son époux enseigne la théologie

et prêche, c’est elle qui veille

à l’entretien des bâtiments

et à la gestion du

domaine afin

d’en tirer

des

ressources.

Elle brasse elle-

même la bière, pratique

la pisciculture et l’apiculture,

travaille la terre, élève des volailles

et des porcs, tout en éduquant leurs 6

enfants…Elle pourvoit ainsi

aux besoins matériels de

sa famille, élargie à

des neveux,

et

aux

étudiants

de son mari. Elle

assiste aux « propos

de table » où Luther fait

l’éloge du mariage mais transmet

une image traditionnelle de la femme

au foyer, précieuse et indispensable. Elle

le soutient malgré ses sautes d'humeur

légendaires et soigne sa tendance

dépressive.Grâce à leur ami,

le peintre Lucas Cranach

l’Ancien, nous

connaissons

les traits

de

Martin

Luther et de

Katharina von Bora

qui incarnera pour des

siècles la « femme vaillante »

et bonne éducatrice de

l’idéal protestant

féminin…

 

 


 


 

 

commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog